Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Lutte contre Ebola : Le Togo salue la décision de l’ONU d’envoyer une mission en Afrique de l’Ouest

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

 

Le Togo a salué la décision prise par le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, d’ordonner le déploiement en Afrique de l’Ouest des premiers éléments de la nouvelle Mission des Nations Unies pour la lutte contre Ebola.

« Avec l’adoption unanime de la résolution 69/1 de l’Assemblée générale aujourd’hui, à la suite de la réunion historique du Conseil de sécurité hier, j’ai maintenant établi la Mission des Nations Unies pour la lutte contre Ebola (UNMEER) », avait annoncé Ban Ki-moon dans une déclaration à la presse publiée vendredi dernier.

« La mission fournira le cadre opérationnel et l’unité d’objectif garantissant une action rapide, efficace et cohérente nécessaire pour stopper l’épidémie, traiter les personnes infectées, assurer les services essentiels, préserver la stabilité et prévenir la propagation vers les pays qui ne sont actuellement pas affectés« , a-t-il précisé, soulignant avoir donné des « instructions pour que les premiers éléments de l’UNMEER se déploient au siège de la mission au Ghana et en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone » au plus tard ce lundi.

Une décision saluée par le Togo, par le biais du chef de la diplomatie Robert Dussey.

« Je voudrais au nom du président de la République, remercier le secrétaire général des Nations Unies d’avoir pris cette décision, car comme vous le savez, le Togo a fait de la question du virus Ebola, une priorité en terme de santé publique« , a déclaré M.Dussey, actuellement à New York (Etats-Unis) où séjourne le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé dans le cadre de la 69è Assemblée générale des Nations Unies.

Selon lui, le Togo « a bel et bien soutenu la décision du secrétaire général des Nations Unies, parce qu’il est important pour toute l’Afrique et plus précisément pour toute l’Afrique de l’ouest, de lutter ensemble contre ce virus« .

« Nous voulons profiter de l’occasion pour demander aux populations de rester vigilantes, parce qu’Ebola est un virus dangereux et que le Togo bénéficie du soutien des Nations Unies pour lutter contre ce virus« , a-t-il ajouté.

La fièvre hémorragique à virus Ebola a déjà fait 2.630 morts en Afrique de l’Ouest depuis le début de l’année, selon le dernier bilan de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Au Togo où aucun cas déclaré n’est enregistré, les autorités ne cessent d’intensifier la sensibilisation. Les médias se sont également lancés dans la bataille, à travers des émissions et la diffusion de spots et visuels visant à sensibiliser les populations.

Précisons que le virus Ebola se transmet par contact direct avec le sang, les liquides biologiques ou les tissus de personnes ou d’animaux infectés. Il provoque une fièvre caractérisée par des hémorragies, des vomissements et des diarrhées. Son taux de mortalité varie de 25 à 90%.

Ce virus aurait été véhiculé par des chauves-souris en Guinée, selon les autorités de ce pays. Il peut aussi l’être par des chimpanzés, des gorilles, des antilopes, etc…

Source: agence savoirnews 

 (Photo:  M.Robert Dussey, ministre des Affaires Étrangères et e la Coopération)