Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Formation doctorale : IRES-RDEC inaugure la rentrée doctorale

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

« Arts et Culture  au service de développement »,  c’est  le thème principal qui a servi de débats  pour   les invités de marque du monde universitaire, de grandes institutions partenaires  du   Programme de la formation  doctorale, venus de la sous-région   pour le lancement  effectif  des  activités   de l’Ecole Doctorale. C’est  la leçon  inaugurale qu’a organisée  l’Institut Régional d’Enseignement   Supérieur  et de Recherche  en Développement  Culturel (IRES-RDEC)  ce vendredi, 21 février  à Lomé pour marquer  le démarrage de ses  activités  académiques.

 

Selon la Ministre  de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation  Civique, Mme G. Kouméalo ANATE, cette formation  qui  revêt  un caractère  régional  interpelle  une fois encore  les uns et les autres  sur l’importance des Arts  et de la culture  au service de développement.  « Cela  nous interpelle également  sur le choix  judicieux  de mutualiser les compétences  et de  renforcer  la coopération  entre nos Etats », a-t-elle déclaré. A en croire la Ministre, c’est là une des vocations  premières  de l’ IRES-RDEC , celle de permettre  aux Africains d’étudier ensemble  sur leur propre  continent, de créer  des liens  qui déboucheront , à court et à moyen  termes, sur une sorte de complicité  positive, d’intelligence collective indispensable à l’intégration  et au renforcement  de la culture  de la paix, gage  de  tout développement.

 

Prof. KODJONA  Kadanga,   DG de  l’IRES-RDEC, a également souligné que  cette formation est très importante  non seulement  dans la vie quotidienne mais  dans ses  rapports  avec  le développement. « La culture  ne doit pas être  ignorée ; pour cela il faut  des gens biens formés et de haut niveau ; la formation  que nous avons instituée en est la réponse », a-t-il confirmé.

 

Cette cérémonie de  la leçon inaugurale  du cycle  de la formation est marquée par  des exposés ( riches en histoire, en culture, en développement économique et perspectives , présentés par  des  spécialistes du domaine et des experts  en Art et  culture. Il faut noter aussi  la brillante prestation du Club UNESCO-Etudiant  en danse de Ballet.

 

Par ailleurs, cette rentrée de l’Ecole Doctorale en Développement Culturel et Culture de la Paix  commence  déjà à faire  de l’affluence. D’après le  DG de  l’IRES-RDEC, 94 doctorants  potentiels  sont déjà inscrits sur 145 dossiers  pour cette promotion ; les  étudiants seront encadrés  pendant  6 semestres par  44 enseignants sélectionnés  dans l’espace Africain.