Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Journée mondiale de lutte contre le sida : le ministre des mines ne se fait pas compter l’événement

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

 « Le problème du VIH /SIDA est une réalité et donc dans tous les lieux de travail , il doit être abordé comme tout autre pathologie grave dans le monde» ,  a déclaré ce mardi , M. Marc Ably Bidamon, ministre des mines et de l’énergie, président du comité ministériel de lutte contre le VIH/SIDA. C’était en présence du personnel dudit ministère, réuni pour commémorer la journée mondiale de lutte contre le Sida, célébrée ce 1er décembre.

Le gouvernement togolais, conscient des ravages de cette maladie, a élaboré dans chaque ministère, un plan stratégique  afin de mener  une lutte sans merci contre le fléau, a expliqué le ministre.

Selon l’ONU Sida, le nombre de séropositifs a sensiblement baissé de 38,6 millions en 2006 à 33,2millions en 2007. Beaucoup d’efforts reste encore à faire surtout dans les pays en développement où le taux d’accès à la thérapie reste faible.

Aujourd’hui, l’accès aux antirétroviraux a augmenté dans certains pays où les gouvernements ont senti l’importance de leur implication. A en croire le rapport  2005  du groupe de travail OMS/ONUSIDA, le taux de prévalence au Togo était estimé à 3,2% dans  la population sexuellement active.