Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Promotion de la paix à travers l’éducation à la tolérance: L’ATDPDH forme les points focaux des partis politiques

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

L’Association Togolaise pour la Défense et la Promotion des Droits  Humains (ATDPDH) a entamé hier jeudi 15 mai 2014, la 3ème phase de son projet «Promotion de la Culture de paix par l’éducation à la tolérance » avec la formation des représentants de dix (10) partis politiques au Togo. C’est un atelier de travail qui porte sur le thème « Culture de Paix par l’Education à la Tolérance ». Il se déroule à Lomé en présence des experts en droit et analystes politiques, des défenseurs de droit de l’homme et des représentants des corps diplomatiques.

La rencontre a été ouverte par  le Représentant du Ministre des Droits de l’Homme, de la Consolidation de la Démocratie , Chargé de la mise en œuvre des Recommandations de la CVJR, M. Yempabou Laré, Directeur de Cabinet. Selon lui, avoir la capacité d’ accepter ce que l’on désapprouve, respecter la liberté, les opinions, l’attitude d’autrui, sa manière de penser et d’agir sont l’expression concrète de la tolérance. « Cet atelier vient à point nommé pour apporter un éclairage et des critiques sur ces comportements qui gangrènent notre pays afin des les éradiquer », a-t-il déclaré.

Au cours de ce séminaire, les participants vont échanger sur les sujets comme l’éducation à la paix, aux droits de l’homme et à la citoyenneté, le respect des libertés fondamentales, l’acceptation de l’autre, la reconnaissance des droits universels de la personne humaine pour l’expression de la tolérance entre les formations politiques. « De façon spécifique, nous aurons à aborder les différentes significations de la tolérance », a précisé M. Elly Yao Holali, Directeur Exécutif ATDPDH. « Cet atelier de deux (2) jours que nous organisons à l’intention de ces (10) Points Focaux Tolérance, vise à renforcer leurs capacités sur la culture de paix à travers l’éducation à la tolérance », a-t-il souligné.

Les différents partis politiques qui prennent part à ces travaux sont la CDPA, la CPP, le PDR, le CAR, l’UNIR, l’ANC, OBUTS, le PDP, le PRR et Sursaut-Togo.

A l’instar des formations politiques qui bénéficient de cette formation, des journalistes, des enseignants, des élèves et des membres des organisations de la société civile ont été aussi outillés dans le cadre de ce projet lors des phases précédentes.

(Photo: les participants à l’atelier de formation)