Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Suzanne Aho élue au Comité des Nations Unies relatif aux droits de l’enfant

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

152 voix sur une majorité requise de 96 , c’est le résultat du vote à l’issue duquel Mme Suzanne Aho-Assouma, ancienne ministre togolaise de la Santé, actuelle vice -présidente de la municipalité de Lomé , a été élue hier mercredi pour 4 ans au Comité des Nations Unies relatif aux droits de l’enfant; un organe international indépendant intervenant dans le contrôle de l’application de la Convention relative aux Droits de l’Enfant par les États parties. Le comité est composé de 18 experts indépendants de moralité irréprochable et jouissant d’une grande compétence .

Le Comité remplit son rôle de garant de la convention notamment en assistant les États dans la mise en œuvre de la convention, en collaborant avec les autres agences des Nations Unies et les organisations non-gouvernementales et en diffusant le plus largement possible des informations sur les droits de l’enfant.

Le Comité tient chaque année 03 sessions à Genève, d’une durée de trois semaines (Janvier, Mai et Septembre).
Le Togo est le 19e pays à avoir ratifié la Convention relative aux Droits de l’Enfant.
Responsable de l’association Comité pour la Scolarisation de la Jeune Fille (COSJEF) défendant la cause des jeunes filles non scolarisées, maltraitées, abusées sexuellement, Mme Suzanne Aho-Assouma est membre depuis 2013, du Comité Africain d’Experts sur les Droits et le Bien-être de l’enfant.