Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Trading : Suite à notre article sur CACESPIC-IF, la société réagit ; lire le droit de réponse

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Lomé, le 28 octobre 2020

A messieurs les Directeurs de publication des journaux en ligne t24-7.info, afriquedirect, ar7media.com, lepoint-actu.tg, manationtogo.com et citoyeninfo

 

Messieurs les Directeurs de Publication
Dans vos diverses parutions entre le mercredi 14 et le samedi 18 octobre 2020, vous avez publié des articles, truffés de mensonges, de fausses informations parfois diffamatoires sur la société CACESPIC-IF et ses activités.
Afin de rétablir la vérité et conformément aux dispositions de la loi N° 2020-001 du janvier 2020 relative au code la presse et de la communication en République togolaise, vous voudriez bien publier ce droit de réponse.
En effet, vos différents articles appellent de notre part, deux observations majeures qu’il convient de corriger :
Primo, vous avez estimé que CACESPIC-IF n’a aucune base légale et juridique. Cette affirmation est erronée , CACESPIC-IF est bel et bien une SARL enregistrée, depuis plusieurs mois, au CFE sous le numéro TG-LFW-01-2020- B12-03088, dans le registre du commerce et de crédit mobile sous le numéro 1001703577, avec pour activité commerce général, compléments alimentaires, coaching, énergie solaire, parfums, interprétariat, crypto monnaies, investissement et finances. Elle est située à Totsi , rue en face de l’église des Assemblées de Dieu, temple Galilée à Lomé. CACESPIC-IF est dirigée par M. Dodji Yaovi DIGO, courtier sur le marché financier, diplômé et fin connaisseur du trading. Elle fait partie intégrante du consortium CACESPIC qui existe depuis 2007;
Secundo, vous avez également, présenté dans vos écrits, CACESPIC-IF comme étant une société d’arnaque, ce qui n’est pas vrai. CACESPIC-IF, en dépit du nombre important de sa clientèle , n’a jamais dérogé à ses obligations vis-à-vis de celle-ci. Nous défions d’ailleurs quiconque pourra dire le contraire ;
Nous voudrions, à travers ce droit de réponse, rassurer toute la population, particulièrement sa clientèle, sur son fonctionnement.
Veuillez agréer, Messieurs les directeurs de publication, l’expression de notre considération.

Le Directeur Général

DIGO YAWOVI DOJI
,