Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

27ème JOURNEE MONDIALE DU SIDA SOUS LE THEME : Zéro discrimination, Excluons le VIH, pas les PVVIH.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Chaque année, la communauté internationale célèbre le 1er décembre, la Journée Mondiale du SIDA (JMS). Au Togo, c’est la ville de SOKODE  qui est choisie  pour accueillir cette année, les  manifestations organisées sousle thème : Zéro discrimination : Excluons le VIH, pas les Personnes vivant avec le VIH. 
Selon les responsables du Conseil National de Lutte contre le SIDA et les infections Sexuellement Transmissibles (CNLS/IST), le thème de la 27ème journée découle de la stratégie mondiale 2011-2015 de l’ONUSIDA : “Objectif zéro : zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination, zéro décès lié au SIDA.Malheureusement, « 2 personnes sur 5 vivants avec le VIH ont fait l’objet de discrimination cette année de la part de l’entourage familial, professionnel, dans les églises et dans les hôpitaux  » selon Vincent Pitché, Président  du  CNLS/IST
Une  journée pour agir en faveur de la prévention et de la prise en charge globale.
Rassemblements, manifestations symboliques, distribution de préservatifs et dépistages sont les activités programmées  au cours de la  JMS 2014. Selon les organisateurs, il s’agira d’ un temps fort de mobilisation et d’engagement pour agir en faveur de la prévention et de la prise en charge globale. Il s’agit  aussi de   promouvoir les progrès mondiaux dans l’atteinte des objectifs, d’accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et à l’appui en matière de VIH fixés par les pays, de stopper et inverser la propagation du VIH, de  contribuer à la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement d’ici à 2015. Les établissements scolaires seront ciblés au cours de ces activités.
Des résultats attendus

Le CNLS/IST et le Système des Nations Unies au Togo vont distribuer du 30 novembre au 06 décembre,  gratuitement 1,2 millions de préservatifs masculins et féminins  dans les préfectures de Blitta, Sotouboua, Tchamba et Tchaoudjo.  Dans la foulée,   3000 personnes bénéficieront gratuitement  d’un test de dépistage dans ces mêmes localités.  Le CNLS/IST et le Système des Nations Unies au Togo  entendent  également sensibiliser 50 000 personnes de la Région Centrale sur la  prévention et la lutte contre la discrimination et la stigmatisation.

 Au Togo, le taux de prévalence du SIDA dans la population générale est de 2,3%.  Les prostituées  (13,5%), les homosexuels (19,6%) et les toxicomanes (5%) sont les plus touchées . Les femmes sont deux fois plus infectées que les hommes (1,7%).  Aussi, 35.000 séropositifs  bénéficient d’un traitement par ARV (anti rétro viraux).
En rappel, le Président de la République, Faure Essozimna GNASSINGBE, préside le Programme  National de Lutte contre le SIDA,  qui coordonne les activités de soins et de prévention des IST auprès de la population générale et auprès des populations clés notamment les Professionnels de Sexe (PS) et les Hommes ayant des rapports Sexuels avec les Hommes (HSH).