Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

2è édition du Forum des jeunes entrepreneurs: 12 projets retenus

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Placé sous l’égide du ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, et du ministère des Postes et de l’Economie Numérique , la deuxième édition du forum des jeunes entrepreneurs du Togo s’est tenue du 8 au 14 décembre 2014 dans quatre régions économiques. Dapaong :  entrepreneurs de l’Artisanat, 06 décembre ; Kara ’entrepreneurs du Commerce, 8 décembre;  Atakpamé: entrepreneurs de l’Agriculture, 10 décembre et Lomé : entrepreneurs des Nouvelles Technologies, 13 et 14 décembre.

 

L’étape de Lomé qui s’est tenue sur le site de la Foire Togo 2000, a été ouverte par Mme Victoire Tomégah-Dogbé, ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. Pour la ministre , l’esprit d’entreprendre n’est pas partagé par tous les jeunes. “Mais nous devons tout mettre en œuvre pour soutenir ceux qui veulent prendre le risque, ceux qui sont prêts à tout sacrifier pour se lancer, pour créer une entreprise. Ce sont ces jeunes qui créent la nouvelle culture de l’entrepreneuriat dans notre pays”, a-t-elle indiqué avant d’égrener la longue liste des outils mis en place par le gouvernement pour soutenir les jeunes entrepreneurs, tels que le FAIEJ (Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes), l’ANPE (Agence Nationale pour l’Emploi), le PRDAEB ( Programme d’Appui au Développement à la Base), le FNFI (Fonds National de la Finance Inclusive). “Chers jeunes, Grâce à vous, nous sommes en train de créer une nouvelle génération d’ entrepreneurs ici au Togo, dans la perspective d’un Togo en marche où dans les années à venir vous  aurez un rôle économique plus important à jouer dans notre société”, a-t-elle lancé aux participants, les invitant dans la foulée à tisser des liens.

Le forum était ouvert aux jeunes togolais porteurs de projets diplômés ou non, dont l’âge est compris entre 18 et 35 ans.

Nous avons reçu des centaines de candidatures venant de toutes les régions du Togo et analysé plus de 300 projets, lors d’une série d’entretiens avec des porteurs de projets à Lomé, Atakpamé, Sokodè, Kara et Dapaong”, se réjouit Claude Grunitzky, promoteur du forum.

Au total douze projets sont retenus pour cette deuxième édition. Il s’agit de: Baraque Mobile (basé à Lomé); Meubles en rotin (basé à Lomé); Atelier de styliste et modéliste (basé à Dapaong); Centre commercial (basé à Lomé; Cafétéria africaine (basé à Sokodè); Le palais de la prospérité (basé à Kara); Gingembre Bio (basé à Atakpamé); Huile de neem (basé à Lomé); Jus de canne à sucre (basé à Lomé); Navire (basé à Lomé), Tounkaa.com (basé à Lomé); Famiy (basé à Lomé).

(Photo: Mme Victoire Tomégah-Dogbé prononçant le discours d’ouverture)