Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Allier l’apprentissage à l’entrepreneuriat: l’IDLPF forme les couturières

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

L’association Initiative pour le Développement du Leadership Professionnel des Femmes (IDLPF) a organisé jeudi à Lomé, un atelier de formation à l’attention des couturières diplômées en fin d’apprentissage sous le thème : « De l’apprentissage à l’auto-entrepreneuriat : quelle stratégie pour quel model de production durable ? ».

Cette formation vise à terme à mettre en place un monitoring de ces jeunes femmes pour leur épanouissement professionnel. Il s’agit d’abord d’identifier et de faire ressortir les freins au développement d’une activité génératrice de revenus stables aux couturières; ensuite promouvoir grâce à la formation, un modèle entrepreneurial des femmes ; enfin donner à ces jeunes artisanes diplômées de la mode et de la couture , des outils qui leur permettraient d’aborder leur vie professionnelle avec sérénité grâce aux nombreux dispositifs de développement inclusif mis en place par le gouvernement.

La cérémonie d‘ouverture a été présidée par la ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l ’Alphabétisation, Mme Dédé Ahoéfa Ekoué. Celle-ci   a salué l’initiative et félicité l’IDLPF . “En premier lieu, cette formation rentre bien dans le cadre du thème national de la journée de la Femme. En deuxième lieu cette initiative s’inscrit en droite ligne avec la priorité du Président de la République , son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé qui a initié plusieurs programmes pour soutenir l’autonomisation économique des femmes . En troisième lieu, cette initiative est une illustration parfaite de la solidarité à développer continuellement entre les femmes de tous les domaines et niveaux pour l’émergence de la femme en vue de l’avancée du bien-être de nos familles, nos communautés et de notre pays.”, a-t-elle déclaré.

Pour sa part, la présidente de l’IDLPF, Mme Myriam Dossou a rappelé que son association œuvre pour l’émergence d’une élite féminine professionnelle.

La formation a été assurée par Ayannick Eamod. et Marcellin Gandonou .

A la fin de la rencontre, une vingtaine de participantes sélectionnées, ont bénéficié chacune d’une machine à coudre.