Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Appui au secteur agricole: les producteurs des Savanes reçoivent des kits de transformation

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Des producteurs de la région des Savanes, au nord du Togo, ont reçu hier samedi 17 mai 2014, à Dapaong, un lot de matériels de transformation agricole pouvant leur permettre de diminuer la pénibilité des tâches afférentes à leurs activités post-récolte.

Le lot est composé de 140 égreneuses de maïs et de 09 décortiqueuses de riz destinées à 93 groupements de la région . 20 jeunes artisans formés assisteront les bénéficiaires dans l’usage de ces matériels.

La cérémonie de remise présidée par le Chef de l’Etat, s’est déroulée en présence de membres du gouvernement et plusieurs autres personnalités.

Pour Colonel Ouro-Koura Agadazi, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, la remise de ces matériels témoigne de l’engagement du Chef de l’Etat de moderniser l’agriculture, condition sine qua non pour améliorer les conditions de vie et de travail des producteurs et garantir aux Togolais la sécurité alimentaire. Ce geste, a-t-il souligné, répond à une préoccupation exprimée par les producteurs lors du 6e forum national des paysans .

Aux bénéficiaires, le ministre Agadazi conseille un bon usage de ces matériels qui les engagent à plus de responsabilité.   “Ces matériels ne devront pas constituer une source de conflits dans vos localités“, a-t-il martelé à l’endroit des producteurs.

Au cours de la cérémonie, des producteurs ont reçu des distinctions des mains du Chef de l’Etat , du ministre de l’Agriculture et celui de l’Equipement rural M. Bissoune Nabagou. Au total, 10 producteurs ont été faits Officiers de l’Ordre du Mérite Agricole et 20 autres, Chevaliers de l’Ordre du Mérite Agricole.

Ce don de matériels aux producteurs intervient dans le cadre du Projet d’Appui au Développement Agricole du Togo (PADAT), une composante du Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNISA).

L’objectif du PADAT est de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et des revenus des petits producteurs agricoles.

D’un coût total de 34,85 milliards de FCFA, financés par le FIDA ( 18%), The Global Agriculture and Food Security Programm -GAFSP (26%) , la BOAD (23%), la BIDC (9%), FEM (8%), l’Etat togolais (14%) et les bénéficiaires (2%), le PADAT a une vocation nationale mais est exécuté dans des zones englobant des poches de pauvreté où se concentrent les petits producteurs vulnérables.

La distribution des équipements agricoles s’inscrit dans la deuxième composante du PADAT: Valorisation des produits. Elle vise à améliorer le revenu des producteurs , notamment des femmes qui jouent un rôle prépondérant en aval de la production, à travers une meilleure valorisation des productions. Il s’agit plus spécifiquement, au niveau des trois productions (riz, maïs et manioc), de diminuer les taux de perte post-récolte et d’améliorer la qualité des produits à la consommation; d’améliorer la productivité du travail et de réduire la pénibilité des tâches liées aux activités post-récolte et de transformation.

La cérémonie de samedi s’inscrit dans la première vague de distribution d’équipements de transformation. Il est prévu dans cette phase, la distribution de 460 égreneuses, 100 batteuses-vanneuses de riz, 65 décortiqueuses de riz, 150 râpeuses et presse- manioc. Jusqu’à la fin du projet , 700 égreneuses, 150 batteuses-vanneuses de riz, 100 décortiqueuses de riz, 250 râpeuses et presse-manioc, 550 bâches agricoles, seront distribués.

(Photo: le lot de matériels remis aux producteurs)