Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

APSEF, le premier produit du FNFI; lancement le 25 avril 2014

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Lancé le 25 janvier dernier à Kara, le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), a organisé les 14 et 15 avril ,  sa toute première activité. Il s’agit d’un atelier d’information et de sensibilisation  des journalistes  sur le Fonds. Une centaine de journalistes de médias publics et privés, venus de toutes les régions du Togo, ont pris part à cet atelier à Lomé. Dans son allocution d’ouverture de la rencontre , le Ministre du Développement à la Base , de l’Artisanat, de la Jeunesse  et de l’Emploi des Jeunes, Mme Victoire Tomégah-Dogbé, a annoncé le lancement imminent ( le 25 avril prochain ), du tout premier produit du FNFI dénommé  “Accès des Pauvres aux Services Financiers” (APSEF).  De quoi s’agit-il?

APSEF, ce qu’il faut en savoir

 

L’APSEF est un produit spécialement développé pour les pauvres.  Il consiste en l’octroi de  crédit  à  des groupes  solidaires  mais à utilisation individuelle. Le crédit,  d’un montant de  30.000FCFA  et à un taux  réduit de 5% (sur 10.000FCFA par exemple, on paie 500F toute l’année),  est destiné aux personnes  qui n’ont jamais eu accès au crédit.  Un autre avantage de l’APSEF: pas de caution matérielle ni de garantie; seulement une caution solidaire  pour avoir le crédit.

 

Soulignons que  l’APSEF  s’inscrit dans la dynamique du lancement du FNFI par le Gouvernement et dans le cadre des actions subséquentes de mise en œuvre du Schéma Directeur dudit Fonds.

 

L’initiative vise à créer les conditions structurelles, en vue de favoriser, dans un contexte d’inclusion financière, l’accès d’ici 2018, d’au moins 2.000.000  de togolaises et togolais pauvres, sur l’ensemble du territoire, à des services financiers de base (microcrédit, petite épargne, micro assurance etc.) pour réaliser des activités génératrices de revenus, se soustraire des difficultés de la vie quotidienne et ainsi, améliorer leurs conditions de vie. L’objectif pour 2014 est de toucher 300.000 personnes.

 

Réalisé en partenariat stratégique avec les Prestataires de Services Financiers (PSF) de proximité, en particulier les institutions de micro finance et les banques, ce projet entre dans le cadre des partenariats publics/privés appelés de tous les vœux par les acteurs du développement, au profit de l’emploi auto créé et autogéré par les populations à la base dans le contexte de lutte contre la pauvreté.

 

L’appui vise principalement à (i) renforcer les capacités techniques des PSF partenaires, notamment leurs aptitudes et leurs attitudes à gérer et accompagner le crédit solidaire et la culture de l’épargne volontaire en milieu pauvre (produit spécifique dénommé produit financier APSEF ;  (ii) mettre à disposition des PSF partenaires les ressources nécessaires pour couvrir le maximum de bénéficiaires, clients solvables et (iii) faciliter l’octroi par les banques aux institutions de micro finance candidates, de lignes de crédit supplémentaires à des conditions étudiées, notamment par la technique de bonification des taux d’intérêt opérée par le FNFI.

 

Cet appui devrait soustraire ces populations pauvres aux vicissitudes de  leurs conditions précaires et soulager, un tant soit peu, la misère ambiante et la désespérance qui y est attachée.