Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Armes légères : on en reparle à Lomé

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Lomé accueille pour deux jours (17 et 18 décembre), un séminaire sur les armes légères et de petit calibre. Organisé par le centre international Kofi ANNAN   pour la Formation au Maintien de la Paix, en collaboration avec le gouvernement japonais, ce séminaire  est destiné  aux Présidents et Secrétaires permanents  des Commissions  nationales sur les armes légères des Etats membres de la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). La rencontre vise à outiller les participants pour  une meilleure lutte contre la prolifération des armes légères  et de petit calibre  dans l’espace CEDEAO.

Pour  le Colonel Ali NADJOMBE, Président de  la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération, la Circulation et le Trafic illicites des Armes Légères et de Petit Calibre,   cette rencontre vaut son pesant d’or en ce qu’elle intervient à un moment où la sous –région ouest –africaine est confrontée au phénomène  récurent de prolifération et de circulation anarchiques de ces armes et leurs munitions, avec des  groupes terroristes et criminels prêts à frapper partout.

 Le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Colonel Yark DAMEHANE renchérit : « La situation actuelle dans  certains pays notamment la République Centrafricaine, le Mali, la Libye, la République Démocratique du Congo, la Guinée  Bissau,  et dans une moindre mesure la Côte d’Ivoire …  est l’expression  sans équivoque  et vivante des manifestations  désastreuses  de la circulation  et de l’usage anarchiques des armes légères et de petit calibre ».

Le phénomène  constitue donc une préoccupation majeure pour les Etats africains et le Centre Koffi ANNAN fait de son éradication  sur le continent, un combat. Ce centre dispense en effet des formations internationales  de haut niveau destinées à renforcer les capacités des acteurs engagés dans la lutte contre les armes légères et de petit calibre, pour répondre aux défis de sécurité en Afrique.