Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Artisanat : coup d’envoi de la deuxième édition du MIATO

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Le ton de la deuxième édition du Marché International de l’Artisanat du Togo (MIATO) a été donné vendredi 6 août 2021 à Lomé, par le ministre de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat, Kokou Eké HODIN. L’acte 2 de cet événement se tiendra du 29 octobre au 7 novembre 2021 sur l’esplanade du Palais des congrès de Lomé.

Cette année, le MIATO est placé sous le thème : « Entreprises artisanales et compétitivité ». L’objectif poursuivi par le comité d’organisation est de promouvoir le génie créateur des artisans togolais à travers l’exposition de produits, la présentation des services artisanaux et la création d’un cadre d’échanges des savoir-faire. Il est également question de promouvoir la consommation locale et l’utilisation des matières premières locales et de sensibiliser les jeunes sur les opportunités qu’offre le secteur de l’artisanat.

S’exprimant sur la pertinence du thème retenu cette année, le ministre en charge de l’artisanat a indiqué qu’il permettrait d’orienter les réflexions et de chercher la synergie d’actions en vue de la concrétisation de la vision des plus hautes autorités du pays.

« Cet événement nous falicitera la tâche sur plusieurs aspects, notamment celui de faire du Togo, un hub logistique d’excellence et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région. Cette nouvelle édition se veut un espace incitatif à la formation des entreprises artisanales afin qu’elles puissent augmenter leur compétitivité sur les marchés nationaux et internationaux », a-t-il ajouté.

Selon Dermane Moutala, Directeur de l’artisanat, la cérémonie de lancement donne en même temps le coup d’envoi de la campagne de communication et de mobilisation des artisans togolais et des autres pays de la sous-région. De ce fait, les inscriptions et réservations de stands sont d’ores et déjà ouvertes et peuvent se faire à la direction de l’artisanat, au niveau des chambres régionales de métiers et également sur le site dédié à MIATO 2021 : www.miato.tg.

La pandémie de la Covid-19, à en croire Dermane Moutala, ne sera pas un obstacle au bon déroulement des activités au menu de cette édition. Des dispositions sont prises pour assurer le bon déroulement de cet événement, a-t-il rassuré. «Le comité d’organisation s’emploie activement à mettre en place la stratégie appropriée pour le respect scrupuleux des mesures barrières édictées par le gouvernement pour lutter contre la pandémie. Nous voudrions rassurer l’ensemble des passionnés du MIATO, que toutes les dispositions sont prises pour la réussite de cette 2ème édition avec le concours des artisans et différents partenaires», a-t-il indiqué.

Le MIATO est organisé chaque deux ans et la première édition qui s’est déroulée du 25 octobre au 03 novembre 2019 a enregistré plus de 100 000 visiteurs et 534 exposants venus de 8 pays. Pour cette année, l’objectif reste pratiquement le même, celui de mobiliser plus de 100 000 visiteurs autour des produits artisanaux. Il est attendu des exposants de 20 pays.

Le MIATO est co-organisé par le ministère chargé de l’Artisanat et l’Union des Chambre Régionales de Métiers (UCRM).

 

(Photo :  vue partielle de la salle à la cérémonie de lancement)