Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Augmentation des prix du carburant : une décision difficile mais inévitable !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Les prix à la pompe connaissent une augmentation au Togo à compter de ce vendredi 11 juin 2021. Cette décision, selon un arrêté  interministériel, fait suite aux fluctuations des cours mondiaux  des produits  pétroliers, et  à la proposition du comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers.

Les nouveaux prix se présentent comme suit :   super sans plomb 505FCFA ;  pétrole lampant 400 FCFA, gas-oil  520 FCFA ; mélange 2 temps 606 FCFA ;

Les prix du  gaz butane 12,5 kg  (6500 FCFA) et  6kg (3120 FCFA), restent inchangés.

Cette augmentation intervient dans un contexte difficile marqué notamment par la crise du corona virus. Elle est  inopportune, crient les associations de défense des consommateurs et une partie de la classe politique togolaise. Certains vont jusqu’à qualifier la décision d’un coup de massue asséné aux Togolais en ces moments critiques.

Seulement voilà, pendant  plus d’un an, le gouvernement malgré la conjoncture économique difficile,  a supporté les différences de prix  qui,  sur le marché international, ont plus que doublé !  En clair les produits pétroliers étaient subventionnés depuis un an !

On comprend donc que,  pour les autorités,  augmenter les prix, qui plus est, dans ce contexte de covid-19, était un casse-tête, une décision difficile, mais inévitable au regard de la situation.

En outre, la mesure n’a pas été prise unilatéralement. Elle a été proposée par le comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers. Le mécanisme d’ajustement des prix est connu et intègre tous les acteurs.

Chez nos voisins, les prix à la pompe ne sont-ils pas beaucoup plus élevés ?