Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Campagne : EKOUE Dédé Ahoéfa à la rencontre des populations de Akato-Viépé, Akato-Avoémé, Akato-Deme, Ségbé douane, Klémé Agokpanou , Klémé Yéwepé

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Campagne : EKOUE  Dédé Ahoéfa  à la rencontre des populations de Akato-Viépé,  Akato-Avoémé, Akato-Deme,  Ségbé douane, Klémé Agokpanou , Klémé Yéwepé

Dans 4 jours exactement, la campagne électorale prendra fin. Et c’est le moment où les opérations de charmes des populations s’intensifient du côté du parti UNIR (Union pour la République), afin de maximiser les chances du candidat de cette formation politique, Faure GNASSINGBE.

C’est justement dans cette logique qu’un convoi de la ministre en charge de l’action sociale, Dédé Ahoefa EKOUE et du président de la délégation spéciale de la préfecture du Golfe, Kossi Agbényéga ABOKA, s’est rendu ce lundi dans des localités situées aux confins de la ville de Lomé.

Une démarche conforme à la stratégie de proximité décrétée par le grand parti UNIR, pour le compte des élections présidentielles de 2015.

Que ce soit à Akato-Viépé, à Akato-Avoémé, à Akato-Deme, à Ségbé douane, à Klémé Agokpanou ou encore à Klémé Yéwepé, le message  était de voter massivement pour le candidat du parti UNIR.

La délégation partout dans ces différentes localités visitées, s’est entretenue avec les jeunes en leur demandant de ne pas céder à la provocation et à la violence en période électorale.

Pour la ministre Dédé Ahoefa EKOUE, “Voter Faure, c’est voter utile pour le progrès et la continuité du développement du Togo”.

Faure a beaucoup réalisé lors de ses précédents mandats, en témoignent les grands ouvrages dans le canton d’Agoè. Il compte en faire de même dans vos localités respectives. Celui qui travaille déjà bien, on l’encourage. Il a commencé et il importe que nous lui accordions encore une chance pour achever  les actions de développement qu’il a entamées pour notre pays le Togo”, a indiqué la commissaire du gouvernement aux populations.

“On ne change pas l’équipe qui gagne”’, renchérit ABOKA.