Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Cinéma/ Ouverture du FESCILOM: le début d’une aventure!

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

La première édition du Festival de Cinéma de Lomé (FESCILOM) a été ouverte hier jeudi 24 avril 2014.  ” Cinéma et économie numérique“, c’est le thème   retenu pour cette édition.

Invités, acteurs et amoureux du cinéma  ont pris part à la cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée dans une ambiance chaleureuse.

Pour Joël Misséboukpo, promoteur du FESCILOM,   le Festival  entend réunir le monde du cinéma togolais caractérisé par son absence dans les grandes  rencontres internationales. Soulignant les difficultés du 7e art au Togo,  le promoteur du FESCILOM  a plaidé pour la promotion de ce secteur en vue de son décollage. “Aujourd’hui il est important que quand on parle du cinéma , le Togo soit représenté “, a-t-il martelé.

Le représentant du ministre de la Communication , de la Culture, des Arts et de la Formation civique, M. Koutom Essohanam Dénis,  a salué l’initiative du Festival qui, selon lui,  contribue à éduquer les jeunes sur l’industrie culturelle et cinématographique en particulier. Le cinéma, a-t-il souligné, joue un rôle important dans le développement  économique  d’un pays. Aussi, le gouvernement accorde -t-il une importance à ce secteur et celui de la culture en général dont il ambitionne de faire  un pilier de développement. En témoignent les initiatives  prises pour booster l’industrie culturelle, dont l’opérationnalisation du fonds d’aide à la culture, a rappelé le représentant du ministre.

M. Koutom s’est par ailleurs  félicité du programme du Festival et “souhaite vivement que cet événement cinématographique  soit un rendez-vous du donner et du recevoir dans une ambiance festive”.

Outre le Togo,  d’autres pays  comme le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Nigéria, l’Allemagne , la France.. sont représentés au FESCILOM.

Au menu du Festival, des projections de films en salle ( Agora Senghor ) et dans  des établissements scolaires. Une cinquantaine de films  seront projetés dont une vingtaine  en compétition pour quatre trophées. Parmi les films retenus, une dizaines proviennent de la sous région ouest -africaine et d’Europe;  5 d’entre eux sont en compétition.

FESCILOM 2014, c’est également des  conférences -débats,  des ateliers avec des formateurs togolais et de la Côte d’Ivoire ; et surtout le grand concert gratuit  demain samedi au bas-fond du Collège St Joseph.

C’est le début d’une aventure dont nous  n’aurons pas le temps ni l’âge de voir la fin!”, a déclaré Joël Misséboukpo à nos confrères de radio Afrika, parlant du Festival.

Vivement que  FESCILOM fasse rayonner le cinéma togolais au-delà de nos frontières!