Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Conférence ministérielle de haut niveau sur les ODD à New York : une délégation togolaise prend part à la rencontre

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Une conférence ministérielle de haut niveau sur les ODD (Objectifs de Développement Durable) se tient depuis hier lundi 18 juillet 2016, à New York aux Etats-Unis. Une délégation togolaise, avec à sa tête le Premier Ministre Sélom Klassou, prend part à la rencontre.

En septembre 2015, les Nations Unies ont adopté à New-York, le Programme de développement durable pour l’après 2015. Ce  programme porteur de changement centré sur l’homme et la planète comprend 17 objectifs de développement durable déclinés en 169 cibles couvrant l’ensemble des enjeux mondiaux  de développement et permet à chacun de vivre dans la dignité d’ici 2030. Ce programme  vise à éliminer  la pauvreté, transformer  la vie des populations et protéger la planète.

Avant l’adoption  du Programme de développement à l’horizon 2030, le Togo avait adopté avec l’appui des partenaires au développement, une attitude procréative en prenant des mesures  permettant aux différents acteurs  de développement de se familiariser avec  les concepts véhiculés par les nouvelles thématiques émergentes. Dans ce cadre, et avec l’appui de l’Organisation internationale de la francophonie, plusieurs  ateliers de formation ont été organisés sur la grille d’analyse du développement durable, la grille des compétences, la fiche de gouvernance, l’atlas des ODD et les achats publics durables au niveau central et régional. Après le sommet de septembre 2015, le  Togo a ouvert plusieurs chantiers pour conforter son élan dans la mise en œuvre  de l’agenda à l’horizon 2030. A cet égard, en octobre  2015, il a été lancé le processus de définition  des indicateurs des objectifs du développement durable et leurs métadonnées.

En juin 2016, une centaine d’acteurs de l’administration, du secteur privé, des collectivités territoriales, des organisations de la société civile,   et des partenaires techniques et financiers ont passé en revue les ODD .Il s’agit pour eux de prioriser les 17 ODD et d’analyser leurs cibles en tenant compte de la spécificité du Togo, en vue de les internaliser dans le Plan national de développement, et les politiques et stratégies de développement. L’un des principes qui sous-tendent en effet ce programme est l’appropriation nationale.

Le travail de priorisation s’est fait à travers la Grille de priorisation ODD de la Francophonie. Il s’est déroulé en deux étapes combinées: la formation de l’équipe de priorisation; la priorisation des objectifs et leurs cibles.

 

(Photo : le Premier Ministre Sélom Klassou participant aux travaux)