Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

CORIS Bank : Le nouveau venu sur le marché financier togolais

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

‘CORIS bank International’ (CBI), dont les valeurs sont contenues dans ses initiaux (que sont la Confiance, l’originalité, la responsabilité, l’intégrité et la sociabilité), implante une filiale au Togo.

Elle est dirigée par Seydou Sanou précédemment directeur des risques et des affaires juridiques du groupe en Côte d’Ivoire.

C’est la 4ème représentation que cette structure ouvre en Afrique de l’Ouest, après celles du Burkina-Faso, de la Côte d’Ivoire et du Mali.

Au lancement des activités en début de week-end, les responsables de cette institution financière, ont manifesté leur désir de faire la banque autrement, sur la base d’une politique axée sur l’innovation, la proximité, la disponibilité et la satisfaction du client.

CORIS Bank ambitionne être une banque de référence au Togo pour le financement des projets économiques, et l’accompagnement des porteurs de projets qu’ils soient PME-PMI, grandes entreprises, institutions publiques et parapubliques, particuliers et salariés.

Cette banque pas comme les autres, dispose dans sa mallette d’importantes innovations inédites qui font d’elle sa particularité.

En effet, CORIS Bank promet une rémunération exceptionnelle avec un produit d’épargne dédié aux femmes.

A ceci, s’ajoute la gratuité des frais de tenue de compte des salariés en 2015, ainsi que des horaires de travail plus étendus (de 7h à 18h) y compris les samedis et les dimanches.

La qualité de ses prestations à la clientèle ont fait de cette banque, la première à être certifiée ISO 9001 version 2008 sur le sol burkinabè.

En 2013, le capital de la CBI a été porté à 25 milliards de francs CFA (contre 15 milliards de FCFA auparavant) ; à cette époque, elle affichait un total de dépôts de 250 milliards de francs CFA et un total des crédits consentis de plus de 230 milliards de francs CFA.

Lancée en 2008, la CBI est fondée et dirigée par Idrissa Nassa.