Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Corona virus: PRA COVID-19, un plan de riposte spécifique au secteur agricole

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Face  à la crise du COVID-19, le gouvernement togolais, à travers  le ministère de l’agriculture de la production animale et halieutique vient de lancer le  Plan de riposte agricole COVID-19  (PRA COVID-19), un ensemble de mesures spécifiques  au secteur agricole.

Destiné à assurer aux ménages ruraux une sécurité alimentaire, ce plan prévoit aussi de leur  permettre de  multiplier leurs revenus par deux au moins, en leur facilitant un accès  à des kits d’intrants massifs. L’objectif étant de consolider la sécurité alimentaire et nutritionnelle et améliorer les revenus des producteurs agricoles et leurs conditions de vie, dans le contexte actuel de la crise de COVID-19 ; et  faire de l’agriculture, un levier de création de richesses conformément à la vision du Chef de l’Etat.

Le PRA-Covid-19 comprend un  appui en matériel agricole, labour, essouchage  et kits d’irrigation, la promotion d’entreprises de placement  de main d’œuvre, un crédit d’intrants à taux bonifiés  pour la production à terme de 225.000 tonnes de coton, 1.990.000 tonnes de maïs, 332.508 tonnes de riz, 138.798 tonnes de soja.

Pour en bénéficier, les producteurs de coton sont appelés à se faire recensés par  la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT)  et les PME/PMI agrégateurs, opérant dans les filières comme le soja, à s’approcher des services déconcentrés du ministère dans leurs localités.

Par ailleurs,  il est demandé aux potentiels bénéficiaires de se constituer en groupes d’entente solidaire affiliés à une Entreprise de Service et Organisations de Producteurs (ESOP) ou à une PME/ PMI d’acheteurs ou de transformateurs de soja. Ils doivent accepter un contrat d’agrégation avec une PME/PMI et s’engager à cultiver des produits comme le maïs, le riz, le coton ou le soja.

Le bénéficiaire doit également  fournir  le numéro de sa carte d’électeur  et un numéro de téléphone actif.  Il  recevra  un crédit de campagne sur son porte-monnaie électronique.

D’autres interventions spécifiques ciblant d’autres acteurs des chaînes de valeurs agricoles sont également prévues dans le cadre du Plan de riposte agricole Covid-19.