Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Deuxièmes « Universités du 3e âge »:  » Seniors, personnes âgées…petits mots gentils pour parler des grands maux dévastateurs de l’âge », Myriam Dossou

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

La deuxième édition des  » Universités du 3e âge », s’est ouverte ce mercredi 17 octobre 2018 à Lomé. La rencontre est organisée par l’Institut National d’Assurance Maladie ( INAM).

Placé sous le thème : Personnes âgées, richesse de la nation », l’événement vise à permettre aux  » seniors » et aux professionnels du secteur des  » seniors » ainsi qu’aux diverses initiatives locales et sociétales dédiées au 3eme âge d’aborder et de relever les nouveaux défis qui se présentent à cette frange particulière de la population via un cadre d’échange et de partage structuré et convivial; ceci dans une optique à la fois d’information et de sensibilisation pour une meilleure santé des personnes âgées ; d’optimisation des pratiques et de comportements vis -à -vis de l’assurance maladie et à l’épanouissement.
 » Seniors, personnes âgées, c’est les petits mots gentils que nous avons trouvés pour parler des grands maux dévastateurs de l’âge », a indiqué Myriam Dossou, Directeur général de l’INAM.  » Nous avons découvert la solitude et divers maux qui sont le quotidien de ces personnes âgées et de façon responsable socialement, nous avons pris l’initiative, l’année dernière, de les aider, de les accompagner, à travers l’éducation, la sensibilisation, le partage d’informations », a-t-elle indiqué.
Pour Adjévi da Silveira Comlan, Président du Conseil National Consultatif des Personnes Âgées du Togo( CNCPA- Togo ), les personnes du 3e âge sont confrontées à 12 maux dont le principal reste la pauvreté. « Nous, génération d’aujourd’hui de vieux, nous n’avions pas préparé notre vieillesse. On avait fondé nos espoirs sur nos enfants… Mais nous avions oublié leurs problèmes auxquels ils feront face…
En Europe, les gens sont riches avant de devenir vieux. C’est le contraire en Afrique : nous sommes pauvres avant de devenir vieux », a-t-il souligné.
Les activités des  » Universités du 3e âge » 2018 se sont poursuivies avec des causeries , un partage de repas… D’autres activités notamment un espace visites médicales, une foire des seniors ( espace d’écoute et de conseil, librairie du 3eme âge, espace bio, espace informations sur INAM)… sont au programme de cet événement qui prend fin demain jeudi 18 octobre 2018.
Au Togo, les personnes âgées représentent 5,2% de la population.

(Photo : table d’honneur à l’ouverture de la rencontre)