Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Développement à la base : l’ANADEB valide son manuel de Planification et Suivi-Evaluation

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Une cinquantaine d’acteurs représentants du ministère chargé du Développement à la Base et d’autres départements ministériels, des partenaires techniques et financiers, des partenaires locaux , ont validé ce jeudi 03 novembre au cours d’un atelier tenu à Lomé, le manuel de Planification et Suivi-Evaluation de l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB).

Elaboré en 2013, dans le souci d’assurer une gestion axée sur les résultats des projets et programmes mis en œuvre par l’ANADEB, ce manuel vise à : renforcer le système de planification pour qu’il soit en adéquation avec les orientations générales impulsées par les autorités nationales ; procéder au suivi des activités de l’Agence de sorte que les parties prenantes soient édifiées sur les résultats atteints , les difficultés rencontrées et les actions à mettre en œuvre pour l’atteinte des résultats ; évaluer les progrès réalisés en relation avec les objectifs fixés et le niveau d’atteinte de l’impact recherché.

Selon M. Yawotsè Vovor, Directeur de Cabinet du ministère en charge du Développement à la Base, après trois ans de mise en œuvre, il importe que ce document soit actualisé pour répondre notamment à la nouvelle donne sur le terrain et aux exigences d’information des partenaires techniques et financiers.

Aussi une consultante en la personne de Aïcha Péré, a-t-elle été commise pour élaborer le manuel actualisé qui a été examiné, amélioré et validé ce jeudi.

« Nous sommes une jeune structure et notre ambition est de devenir une structure de référence… En réalisant notre mission, c’est la base qui s’épanouit, c’est le Togo tout entier qui se porte mieux », a déclaré Mme Katanga Mazalo, Directrice générale par intérim de l’ANADEB, à l’ouverture de l’atelier.

(Photo : Table d’honneur à l’ouverture de l’atelier)