Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Direction de la Promotion de la Finance Inclusive: un cadre de renforcement de la dynamique de l’inclusion financière

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

La dynamique de l’inclusion financière enclenchée depuis 2013 pour permettre aux couches défavorisées d’avoir accès aux services financiers, a franchi un pallier important avec la création de la Direction de la Promotion de la Finance Inclusive (DPFI), par décret n°2015-021/PR du 24 février 2015 du Président de la République.

La DPFI a pour attributions de mettre en place un cadre d’appui à une stratégie nationale de finance inclusive en vue de la réduction de la pauvreté et de la
promotion du développement économique et social ; assurer la promotion et le développement du secteur de la finance inclusive ; assurer la coordination de la politique gouvernementale en matière de promotion de l’accès des populations vulnérables aux services financiers de base ; élaborer et promouvoir les outils techniques d’analyse, de planification et d’intégration de la finance inclusive aux politiques, plans, programmes, projets et activités du développement national; accompagner le fonds national de la finance inclusive dans sa mission.

Les activités de la direction portent sur la période de juin à décembre 2015 soit environ un semestre. Le résultat global est d’asseoir les bases des activités de promotion. Une vingtaine d’activités , dont le taux de réalisation prévu est de 90%, sont programmées .

Pour cette période, il s’agit principalement de mettre en place la direction et de créer un cadre favorable à la promotion de l’inclusion financière, à travers notamment : la dotation en textes et documents organiques ; la construction institutionnelle de la direction ; la dotation en ressources humaines ;   la mobilisation des ressources financières et techniques; des rencontres de concertation avec les acteurs et intervenants ;
la préparation du processus d’élaboration de la stratégie nationale
d’inclusion financière (SNIF) ; les ateliers et séances d’information, d’échange et de lobbying sur les questions d’inclusion financière ; des réunions de collaboration avec les autres fonds ; la participation au suivi des mesures de la SCAPE en relation avec les questions de financement ; le suivi du FNFI pour la mise en œuvre des différents programmes.

Afin de doter la DPFI d’une stratégie nationale de finance inclusive (SNIF), le gouvernement togolais a choisi, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et l’UN Capital Development Fund (UNCDF), d’utiliser la méthodologie MAP (Making Access to financial services Possible) pour conduire le processus depuis les études de référence jusqu’à l’élaboration de la stratégie.

 

Pour apporter un appui à la mise en œuvre du processus MAP, le Coordonnateur technique régional (CTR) de l’UNCDF) a effectué au Togo, du 28 au 31 juillet dernier, une mission au cours de laquelle a été organisé un atelier de présentation du processus MAP. La rencontre a permis de poser les bases d’une redynamisation des activités de promotion de la finance inclusive au Togo.