Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Ebola : tests négatifs sur le « cas suspect » à Lomé

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
La semaine dernière, quelques journaux togolais évoquaient un « cas probable » d’Ebola au CHU campus de Lomé.Le passager d’un bus en provenance du Mali  est décédé jeudi d’une forte fièvre au CHU Campus de Lomé. Ce cas a crée une suspicion  à Lomé parce que le Mali est le dernier pays touché par le virus Ebola. Cependant,  les prélèvements ont été effectués  et envoyés aux laboratoires d’Accra (Ghana) et de Lyon (France) et  tous ces tests se sont révélés négatifs. Le malade n’était pas porteur du virus Ebola.
Aucun cas de fièvre hémorragique n’a été enregistré au Togo. Les autorités ont lancé des campagnes d’information en direction de la population. Les contrôles  ont été instaurés  aux postes frontières terrestres, maritimes et aériens du pays.
5420 ! C’est le nombre des morts dus à l’épidémie de fièvre hémorragique Ebola    dans six pays d’Afrique, plus les Etats-Unis et l’Espagne. Le nombre total de personnes infectées par le virus est de 15 145, selon le dernier bilan de l’OMS.