Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Electricité : le nord-Togo bientôt alimenté par une ligne de transport de 161 KV

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Dans  un peu plus d’un an, l’indépendance énergétique sera une réalité au nord-Togo.  Lancé début décembre 2020 par le ministère de l’Energie et des Mines, un projet de construction d’une ligne de transport de 161 KV dans cette  partie du Togo est en cours. A terme,  l’initiative permettra d’augmenter le taux de fourniture d’électricité.

Financé avec plus de 28 milliards de francs CFA (52 millions de dollars) par le Togo et Exim Bank of India, le projet sera exécuté dans un délai de 20 mois. Il permettra à plusieurs zones comme Kara, Mango, Dapaong, Naki et Mandouri d’être connectées à l’électricité.

Le projet comporte 04 lots subdivisés en 02 marchés notamment dans les lignes de transport, la construction de la ligne 161 KV Kara-Mango dans le lot 1A et la construction des lignes 161 KV Mango-Dapaong-Mandouri-frontière Togo ; puis au niveau des transformations, l’extension du poste de Kara et la construction du poste de Mango et enfin la construction des postes de Dapaong et de Mandouri. De fait, une ligne de transport électrique de 161 KV et de postes de 161 KV/20 sera construite sur une distance de 240 km. Les travaux couvrent l’ingénierie, l’approvisionnement et la construction de la ligne de transport électrique. Une fois livrée, l’infrastructure boostera l’accès à l’énergie électrique au nord et rapprochera le Togo de sa vision 2030 qui consiste à garantir un accès universel à l’électricité.

Les pouvoirs publics savent que leur ambition nécessite des efforts. C’est pourquoi ils ne lésinent pas sur les moyens pour offrir de l’électricité aux Togolais, peu importe leur localisation. Ils promeuvent l’utilisation de l’énergie solaire qui est moins chère, respectueuse de l’environnement et protectrice de la santé des citoyens. De 2016 à 2018 par exemple, plus de 10 000 lampadaires solaires ont été installés sur le territoire dans le cadre du volet énergétique du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC). D’un autre côté, à travers « Chèque solaire Cizo » mis en place depuis mars 2019, les ménages adoptent les technologies solaires. Chaque ménage détenteur d’un kit individuel Cizo bénéficie d’une allocation mensuelle de 2 000 francs CFA pendant 03 ans.

Lancé par le chef de l’Etat en décembre 2017, le projet d’électrification rurale Cizo apportera de l’électricité à 02 millions de Togolais à l’horizon 2022. Parallèlement à cet objectif, l’Etat injecte 46 milliards de francs CFA dans le Programme d’extension de réseau électrique dans les centres urbains du Togo (Perecut). Un investissement grâce auquel 500 000 personnes dans 53 nouvelles zones auront accès à l’électricité.

(Photo: image d’illustration)