Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Entrepreneuriat : Atakpamé a accueilli le 21è numéro de « Jeudi, j’ose »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Après Sokodé en avril dernier, le Fonds d’Appui aux Initiatives des Jeunes (FAIEJ) a posé jeudi dernier, ses valises à Atakpamé, dans la région des Plateaux à environ 160 km au nord de Lomé,  pour  le 21è numéro de son  rendez-vous mensuel  sur l’entrepreneuriat, dénommé ‘’Jeudi, j’ose’’.

Placé sous le thème: «Comment gérer ses revenus pour mieux rembourser son crédit », cette rencontre a regroupé environ 400 jeunes, certains, des bénéficiaires du FAIEJ, pour un partage mutuel d’expériences.
Une riche communication sur le thème , présentée par  Germain DODOR, chargé d’affaires au fonds GARI, a permis aux participants  d’être outillés  sur la discipline financière, histoire de bien gérer leurs entreprises.

Pour Mme Sahouda GBADAMASSI-MIVEDOR, Directrice Générale du FAIEJ : « Il faut faire des jeunes, des entrepreneurs pour leur permettre de se prendre en charge, créer des emplois et  contribuer au développement du pays ».
Elle n’a pas manqué de féliciter ces jeunes pour leur détermination sous toutes les formes, ce qui, a-t-elle souligné,  fera d’eux des modèles de réussite.

« Le thème d’aujourd’hui a véritablement éclairé ma lanterne donc, je vais pouvoir maintenant bien gérer mon entreprise pour pouvoir rembourser mon crédit », a indiqué pour sa part, Edoh TOSSOUKPE, revendeuse d’épices et bénéficiaire du FAEIJ, à la fin de la rencontre.

Cette rencontre couplée de sensibilisation sur le FAIEJ a permis aux jeunes d’avoir plus d’informations sur les offres et services  de cette institution.
Le FAIEJ est l’un des mécanismes mis en place par le gouvernement pour accompagner financièrement les jeunes porteurs d’idées d’entreprises.

Initiative  du FAIEJ, ‘’Jeudi j’ose’’ est une  plateforme d’informations et d’échanges sur l’entrepreneuriat  au Togo,  visant  à susciter la vocation entrepreneuriale chez les jeunes et à renforcer les jeunes entrepreneurs en activité.
.

(Photo : vue partielle des participants)