Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Etats généraux de la presse : les patrons de presse s’organisent pour un meilleur suivi des recommandations

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) et l’Association Togolaise de la Presse Privée en Ligne (ATOPPEL) étaient face à la presse hier mardi à Lomé pour la restitution des travaux des états généraux de la presse  togolaise tenus du 30 juin au 02 juillet dernier à Kpalimé autour de la thématique de la professionnalisation. Au cours de cette conférence de presse, ces deux organisations se sont félicitées de l’aboutissement heureux de ces assises de Kpalimé avant d’annoncer des mesures en vue d’un meilleur suivi des recommandations pour une professionnalisation de la presse nationale.

Le CONAPP et l’ATOPPEL respectivement représentés par leur président   Jean Paul Agbo-Ahouélété et Olivier Adja se sont félicités de l’esprit de responsabilité dont ont fait preuve tous les participants et la qualité des échanges au cours des travaux.

« Le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) et l’Association Togolaise de la Presse Privée en Ligne (ATOPPEL) notent avec satisfaction que plus de 90 % de leurs propositions ont été retenues dans les commissions approuvées par la plénière et intégrées aux recommandations », s’est réjoui Jean Paul Agbo-Ahouélété.

Les deux organisations ont également exprimé leur satisfaction face au l’engagement du gouvernement à prendre en compte toutes les recommandations qui le concernent et entendent prendre activement part au cadre permanent d’échanges promis par le ministre de la Communication Anaté Kouméalo Germaine lors de la cérémonie de clôture des assises de Kpalimé.

Le CONAPP et l’ATOPPEL entendent également mettre en place une commission ad hoc de cinq (05) membres de suivi des états généraux. Cette commission se chargera de faire le tri des recommandations avec les destinataires, établir un chronogramme de mise en œuvre des recommandations incombant au patronat et enfin servir en tant que cellule de veille au sein du comité de suivi de la mise en œuvre globale des recommandations.

«  Afin de prendre en compte l’exigence d’une meilleure structuration des organes de presse pour leur insertion dans le tissu économique tel qu’exprimé lors des états généraux, le CONAPP annonce pour début septembre, la constitution d’un pool d’avocats et de notaires chargés d’accompagner tous les promoteurs et responsables des organes qui le souhaitent vers la création formelle d’une entreprise de presse », a ajouté Jean Paul Agbo-Ahouélété.