Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Expositions universelles à Milan: Le Togo y participe dans le « cluster » des « céréales et des tubercules »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Le développement de la culture des céréales et des tubercules au Togo ont permis de dégager des excédents céréaliers, et de faire baisser de moitié (32 à 16%) le taux de prévalence de la sous-alimentation. Ce qui a valu un prix décerné au pays par la FAO à Rome en Juin 2013.

Autant de potentialités qui ont milité en faveur du choix du Togo en vue de sa participation à l’exposition universelle, qui se déroulera à Milan en Italie du 1er au 31 octobre prochain.

Le Togo s’y représentera dans le « cluster » des « céréales et des tubercules ».

C’est sa 3ème participation aux expositions universelles ; de grandes rencontres qui offrent au pays l’occasion de “montrer aux yeux du monde ses potentialités et son savoir-faire dans le domaine des céréales comme le mais, le mil, le sorgho, le fonio et des tubercules comme le manioc, l’igname et la patate douce”, selon la ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur privé, Mme Bernadette LEGUEZIM-BALOUKI.

Le Togo a enregistré des excédents céréaliers annuels soutenus de plus de 100 000 tonnes depuis 2013. Pour les tubercules, ces excédents sont de 745 000 tonnes.

45 pays africains (dont le Togo) sur 149 pays à ce jour inscrits, participeront à cette manifestation publique, thématique à caractère universel, d’intérêts et d’actualité pour l’humanité.

20 millions de visiteurs sont attendus à cette exposition qui couvre une superficie totale de 1 000 000 m².

Le pavillon du Togo occupe une aire de 250 m² dont 90 m² d’expositions.

La première exposition universelle s’était déroulée en 1851 à Londres. De 1851 à ce jour, 46 expos universelles ont été enregistrées dont la dernière à Shangai en 2010.