Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Fin de la campagne de distribution de moustiquaires imprégnées : 1 236 608 ménages ont bénéficié de 3 millions 900 mille moustiquaires

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Du 12 au 16 Septembre , s’est déroulée sur toute l’étendue du territoire nationale, la deuxième campagne de distribution gratuite de Moustiquaires Imprégnées à Longue Durée d’Action (MILDA). Au total 1 236 608 ménages ont bénéficié de 3 millions 900 mille moustiquaires . Cette campagne s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique 2011-2015 de lutte contre le paludisme , une maladie au premier rang des pathologies rencontrées au Togo que ce soit sur le plan de la morbidité que de la mortalité.

Pour gagner ce pari , les ménages doivent effectivement faire usage de ces moustiquaires pour une prévention efficace contre les moustiques, vecteurs de la maladie.

En effet, en dépit des différentes campagnes, le taux de possession des MILDA était en fin 2012 de 78% et celui de leur utilisation de 64% selon la revue des indicateurs du paludisme. Ce sont des taux qui, selon les autorités, ne permettent pas d’obtenir des résultats significatifs dans la lutte contre ce fléau qu’est le paludisme. Voilà ce qui justifie une nouvelle campagne en vue de maintenir et de consolider les acquis de la campagne effectuée en octobre 2011. Cette nouvelle campagne financée par le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a pour objectif de renouveler les MILDA conformément au cycle de trois ans recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Elle intervient dans le cadre de l’accès universel des interventions de lutte contre le paludisme. Pour cette campagne, c’est Plan -Togo, deuxième Bénéficiaire principal de la 9ème série composante paludisme qui a acquis 3 962 640 moustiquaires mises à la disposition des ménages sur toute l’étendue du territoire national, à l’exception de Lomé Commune où seuls les ménages n’ayant pas reçu de MILDA en décembre 2013 sont concernés. Cette 9ème série composante paludisme du Fonds mondial se situe dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la phase 2 du projet « Renforcement des services de prévention et de prise en charge du paludisme pour un accès universel au Togo ».
Quelques chefs de ménages rencontrés dans certains points de distribution dans le canton d’Agoè-Nyivé à Lomé ont exprimé leur satisfaction par rapport à cette nouvelle campagne, se réjouissant que le Gouvernement et ses partenaires soient constamment préoccupés par la santé des populations. Certains cependant , ont exprimé leur inquiétude par rapport à la nouvelle couleur verte des MILDA. « J’ai été un peu surprise par cette couleur verte car avant on avait reçu des moustiquaires de couleur bleue, mais je pense qu’il n’y a pas de problème, c’est l’efficacité qui compte», a laissé entendre Mme Fernanda rencontrée au Centre Médico-social d’Agoè-Nyivé.  La couverte verte ne pose aucun problème, nous a rassurés DOKLI Koami, un des agents de santé communautaire de ce centre. « Nous sensibilisons aussi les populations qui sont les bénéficiaires sur comment utiliser et prendre soin des moustiquaires mises à leur disposition »

Il revient aux ménages de prendre l’habitude de dormir sous ces moustiquaires pour préserver leur santé et éviter de faire des dépenses inutiles.

En 2013 au Togo, 881 611 cas confirmés de paludisme ont été notifiés sur le territoire national et parmi ces cas, sont concernés au moins 40% des enfants de moins de cinq ans.