Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Forum sur la gestion des déchets plastiques à Lomé: Un pas de plus vers une réglementation harmonisée au sein de l’UEMOA

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Sensibiliser la communauté et les Etats membres de l’UEMOA à une meilleure prise en charge de la problématique des sachets et emballages plastiques et faire des propositions pour l’amélioration du projet de réglementation régionale en la matière , tel est l’objectif d’un forum auquel ont pris part vendredi, des experts et ministres en charge de l’Environnement dans l’Union.

Initiative de l’ONG « Togo Environnement Propre » ( TEP), ce forum constitue , selon Némé Sonia Gnassingbé, Coordonnatrice de l’ONG « l’aboutissement d’une prise de conscience collective, au sein des pays membres de l’UEMOA, sur les impacts des déchets et emballages plastiques sur l’environnement ».

En effet, les sachets plastiques causent de graves dommages à l’environnement: enlaidissement du cadre de vie, imperméabilisation des sols, pollution atmosphérique, perte de bétail, engorgement des ouvrages d’assainissement…

Face à cette situation plusieurs et pour juguler le phénomène, plusieurs pays de l’UEMOA ( le Mali en 2010, le Togo en 2011, la Côte d’ivoire en 2013…) ont pris des initiatives d’inventaire, de sensibilisation et de réglementation.. « Mais jusqu’ici, les résultats obtenus dans ces différents pays ne sont pas à la hauteur des attentes car les textes sont confrontés à de réelles difficultés d’application sur le terrain », déplore, André Johnson, ministre togolais de l’Environnement et des Ressources forestières.

Il a été ainsi envisagé une approche régionale sur la question. Aussi l’UEMOA a-telle mené  une étude régionale portant sur l’élaboration d’une stratégie et d’un plan d’action en matière de lutte contre les déchets plastiques. L’objectif est d’aboutir à terme à une réglementation harmonisée . Le rapport de cette étude a été validé en 2012 à Bissau en Guinée Bissau.

« Le fondement de la décision pour une réglementation harmonisée dans la sous-région est, pour ainsi dire, commandé par l’attente des bénéficiaires et aussi par les besoins d’une plus grande coordination et des synergies plus effectives en particulier, vis à vis de l’amélioration de la qualité de l’environnement que se partagent les Etats membres de la Communauté« , ajoute André Johnson .

Le forum de Lomé constitue donc un pas de plus vers l’adoption d’une réglementation harmonisée sur les déchets plastiques au niveau de l’UEMOA.

« Le texte qui sera pris , probablement une Directive, permettra aux Etats membres de le mettre en œuvre , avec plus de souplesse , compte tenu des difficultés réelles qui existent « , précise , Hachimou Issaka, Conseiller technique du Commissaire chargé du Département de la Sécurité Alimentaire, de l’Agriculture, des Mines et de l’Environnement de l’UEMOA.