Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

France Volontaires veut généraliser le volontariat international de réciprocité

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Du 24 au 27 octobre 2016, France Volontaires, en collaboration avec le ministère en charge du Développement à la Base, l’Ambassade de France au Togo, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES), l’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT) , le Programme des Volontaires des Nations Unies , organise un atelier coopératif des acteurs du volontariat international de réciprocité.

En effet, depuis 2 ans, le principe de réciprocité dans les engagements citoyens des jeunes à l’international entre France Volontaires et certains pays à travers le monde : le Togo, le Mali, le Burkina-Faso, le Niger, le Bénin, le Maroc, la Tunisie, le Sénégal, le Cambodge, le Pérou, le Brésil, l’Inde, l’Equateur, se développe. Il s’agit à présent de franchir une nouvelle étape, celle de la généralisation de la réciprocité des engagements volontaires à l’international entre l’ensemble de ces pays.

Aussi les travaux de cet atelier permettront-ils de valoriser les différentes expériences déjà développées dans le cadre de la dynamique du volontariat international de réciprocité et de jeter les bases d’un consortium des acteurs impliqués dans la réciprocité.

Ce sera également une occasion de mobiliser de nouveaux acteurs opérationnels et financiers intéressés par cette dynamique.

A l’ouverture des travaux, tour à tour, M. Marc Fonbaustier, Ambassadeur de France au Togo et Mme victoire Tomégah-Dogbé, ministre en charge de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, ont plaidé respectivement pour une réciprocité « équilibrée » et « active » du volontariat international.

En effet, alors que près de 2000 volontaires français foulent le sol togolais chaque année, à ce jour, seulement 4 jeunes volontaires Togolais ont pu se rendre en France.

Depuis quelques années, le volontariat se développe au Togo notamment avec le Programme du Volontariat National (PROVONAT) devenu Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT). Ils sont aujourd’hui environ 8000 jeunes à s’engager au service de la nation.

(Photo : table d’honneur à l’ouverture de l’atelier)