Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Gestion des marchés publics : l’ARMP forme les points focaux

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) veut mettre fin aux manquements qui paralysent le bon fonctionnement des organes internes de gestion des marchés publics au Togo. Elle organise à cet effet, du 1er au 13 septembre, une formation à l’intention des points focaux de gestion des informations relatives aux marchés publics autour du thème « Outils et indicateurs de performance de gestion des marchés publics ». Cette formation s’inscrit dans les actions préliminaires indispensables à l’opérationnalisation prochaine du Système Intégré de Gestion des Marchés Publics (SIGMAP).

La gestion efficace de documents et autres productions de statistiques fiables concernant les marchés publics au Togo comporte certains dysfonctionnements qui se rapportent non seulement à l’inexistence de bases de données fiables sur les marchés publics au sein des autorités contractantes, mais aussi au manque d’élaboration de rapport annuel conformément à la règlementation. Ainsi dans leur mission d’appui aux personnes responsables des marchés publics dans leurs activités de coordination, l’ARMP et la Direction Nationale du Contrôle des Marchés Publics (DNCMP) ont décidé de renforcer les capacités des membres des cellules permanentes d’appui sur les techniques adéquates de collecte et de centralisation des informations sur les marchés publics et sur les indicateurs de performances de gestion des marchés publics.

Selon le Directeur général de l’ARMP, M. René Kapou, il est attendu une franche collaboration entre ces points focaux, l’ARMP et la DNCMP. « Cette collaboration consistera à traiter et à faire remonter l’information recherchée en temps réel et à apporter l’appui nécessaire à la personne responsable des marchés publics pour assurer la bonne gestion des marchés publics inscrits sur vos Plans de passation des marchés », a-t-il précisé.

A l’issue de cette formation, au total 80 ordinateurs portables dotés chacun d’une clé de connexion internet seront distribués aux participants pour une meilleure gestion des marchés publics de leurs autorités contractantes.

Il faut préciser également qu’à partir de l’année 2015, les bilans d’étape des plans de passation des marchés seront étendus à toutes les autorités contractantes car à ce jour ces bilans ne s’organisent uniquement qu’à l’intention des cinq ministères plus gros consommateurs de crédits d’investissement.

Pour rappel, l’ARMP est créée par la loi n°2009-013 du 30 Juin 2009 relatives aux marchés publics et délégations de service public. Composée de trois organes à savoir le Conseil de Régulation (CR), le Comité de Règlement des Différends (CRD) et la Direction générale, elle a pour mission d’assurer la régulation du système de passation des marchés publics et des conventions de délégations de service public. Sa mise en place s’inscrit dans le cadre des réformes économiques et financières dans lesquelles s’est engagé le Gouvernement dans sa politique de lutte contre la corruption et de l’assainissement des finances publiques.

(Photo: vue d’ensemble des participants)