Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Guichet Diaspora : renforcer la contribution de la diaspora au Plan Togo 2025

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

L’apport de la  diaspora togolaise à l’économie nationale est estimé à 8%  du PIB. 451 Millions de dollars US en 2018, 458 Millions de dollars US en 2019 et 441 Millions de dollars US en 2020 ; telle  est l’évolution des transferts financiers vers le pays ces trois dernières années.  Comment renforcer cette contribution notamment dans le cadre du plan Togo 2025 ? C’est tout l’enjeu du Guichet Diaspora et du  programme d’actions pour le renforcement des contributions de la diaspora, lancé lundi 10 mai 2021 à Lomé par le Prof. Robert Dussey, ministre des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur.

Le  Guichet Diaspora vise à mettre à la disposition des Togolais de l’Extérieur, une plateforme flexible et inclusive capable de répondre aux demandes et attentes des Togolais de l’Extérieur porteurs de projets et d’accompagner la mise en œuvre du programme d’actions pour le renforcement des contributions de la diaspora togolaise au Plan Togo 2025. Il est l’organe technique d’appui du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur qui élabore des mesures et des stratégies en vue d’inciter et d’encourager les togolais résidant à l’étranger à réaliser des projets au Togo, à attirer des investissements vers notre pays et ainsi participer au développement économique, social et culturel du Togo et promouvoir son rayonnement dans le monde. Il est chargé, en outre, d’inciter l’épargne des Togolais de l’Extérieur aux fins d’investissement au Togo, de favoriser l’émergence de groupes d’investisseurs au sein de la communauté togolaise de l’étranger, de mobiliser des investisseurs et autres partenaires internationaux.

Pour l’année 2021, il sera chargé de mettre en œuvre deux projets phares du plan d’actions : le recensement des Togolais de l’Extérieur et le répertoire des entrepreneurs et des investisseurs issus de la diaspora.

Le ministre DUSSEY en appelle au sens patriotique des Togolais de l’Extérieur afin de relever le défi de leur participation plus active au développement du pays. Pour lui, il s’agit pour les membres de la diaspora togolaise de s’approprier le Guichet Diaspora et d’en faire un véritable outil collectif de promotion de leurs projets et investissements au Togo.

Au titre des années 2022 et 2023, le programme d’actions vise à mettre en œuvre divers projets, notamment :la plateforme de placement des Togolais de l’Extérieur dans les structures publiques nationales et internationales et dans les multinationales, les outils de suivi des contributions et de facilitation des projets et des investissements de la diaspora au Togo (l’Observatoire de la Diaspora Togolaise, le Guide des facilitations aux projets des Togolais de l’Extérieur au service du développement, le Guide des Dispositifs d’appui et d’accès aux financements), un Incubateur dédié à la diaspora togolaise, une plateforme d’appui aux partenariats portés par la diaspora togolaise dans le cadre de la coopération décentralisée avec les communes togolaises et d’autres programmes internationaux ainsi que la préparation de la création du Fonds d’Investissement des Togolais de l’Extérieur (FITEX).

Le contexte favorable de développement des territoires après les élections municipes constituent pour les Togolais de l’Extérieur, une opportunité de réalisation des projets en particulier dans le cadre des jumelages et de la coopération décentralisée. Un répertoire des communes du Togo est prévu pour mettre l’accent sur les atouts et les potentialités de chacune des 117 localités togolaises.

Le Togo s’est engagé depuis 2005 dans une opération de charme envers sa diaspora.  Plusieurs initiatives institutionnelles et stratégiques ont ainsi vu le jour, notamment : la création de la Direction des Togolais de l’Extérieur (DTE) par décret en 2005 ; la création la même année du Haut-commissariat aux rapatriés et à l’action humanitaire (HCRAH) ; l’élaboration et la mise en œuvre du programme Diaspora portante notamment sur le recours aux compétences de la diaspora (2010-2014) ; la création en 2014 du comité interministériel chargé de la coordination et du suivi des activités de migration et développement ; la mise en place d’une cellule diaspora chargée d’accompagner les Togolais de l’extérieur porteurs de projets dans leur mise en œuvre ; la désignation depuis 2015 de points focaux chargés de la diaspora dans les missions diplomatiques et consulaires du Togo ; des tournées de rencontre avec la diaspora en 2013 et 2014 ; l’organisation des grandes assises de la diaspora en 2014 à Lomé ; l’exemption de visa pour les Togolais de l’extérieur détenteurs d’une double nationalité ; l’organisation des éditions de la semaine des « Réussites Diaspora » en 2016 et 2019, le lancement de la feuille de route du Gouvernement pour les Togolais de l’extérieur, l’élection des 77 Délégués pays suivie de l’installation officielle du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur et l’adoption de la loi sur le vote de la diaspora en 2019.

(Photo :  le  ministre Robert Dussey lors du lancement)