Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Haho: Validation du plan d’aménagement de la forêt classée d’Amakpavé

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

L ‘Office de développement et d’Exploitation des Forêts (ODEF) a organisé mardi 24  août 2021 à Notsè, un atelier de validation du plan d’aménagement de la forêt classée d’Amakpavé située dans la préfecture Haho.

Améliorer et  valider le plan d’aménagement de la forêt classée d’ Amakpavé, tel est l’objectif de la rencontre qui se situe dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’appui à la lutte contre le Changement climatique au Togo (PALCC-Togo).

Classée le 04 décembre 1942 par arrêté nº 677/AC/EF, la forêt d’Amakpavé  couvre une superficie totale de 9311ha. Elle fait partie des 11 forêts classées gérées par l’ODEF ayant bénéficié du financement du PALCC-Togo dans le but d’élaborer leur  plan d’aménagement et de gestion.

A l’ouverture des travaux , le préfet de Haho,  TCHANGANI Awo, a exprimé sa gratitude au chef de l’État, Faure Gnassingbé, résolument engagé en faveur de la préservation de l’environnement, du développement durable et de la protection des écosystèmes inscrits dans l’axe 3 du Plan National de Développement ( PND).

«Nous avons obtenu des participants, des recommandations et des contributions qui nous permettent d’avoir un document validé prenant en compte tous les aspects liés au développement des ressources des forêts de la zone et au mieux-être des populations »,  a laissé entendre pour sa part ,  le Lieutenant-colonel  ALABA Pyabalo, Directeur Général de  l’ODEF.  Il a remercié les partenaires techniques et financiers notamment l’Union européenne, pour l’ensemble des appuis qu’elle accorde au Togo dans la gestion durable des forêts.

Pour le Chef du village d’Amakpavé, les forêts doivent être utiles aux communautés riveraines. « Je crois que les organisateurs de cet atelier feront le nécessaire pour nous aider afin que nos communautés profitent des forêts qui nous entourent», a-t-il déclaré.

Au cours des  travaux, les  participants  ont été  informés sur les conclusions des différentes études ; une analyse critique des résultats a été réalisée et le contenu discuté a été amélioré ;  des recommandations et orientations ont été  formulées pour l’amélioration du plan d’aménagement qui a été validé.

La même  rencontre se déroule  ce mercredi 25 août 2021 à Atakpamé, chef-lieu de la préfecture de l’Ogou, 160 km au nord de Lomé.

 

De notre correspondant à Notsè,  Joseph ABOTSIGAN