Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

IDISA-Togo : un outil pour réduire les inégalités hommes-femmes

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Le manuel  de l’Indicateur de Développement et des Inégalités entre les Sexes en Afrique, pour le Togo (IDISA-Togo) a été officiellement lancé ce jeudi à Lomé. Elaboré par le ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation,  avec l’appui de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et de la Banque Africaine de Développement (BAD),  IDISA-Togo  vise à réduire les inégalités entre  hommes-femmes  en vue de favoriser une meilleure participation des  femmes au développement économique, social et politique du Togo.

C’est un outil qui permettra de définir  de nouvelles  stratégies dans la lutte contre les inégalités entre  hommes et femmes, a indiqué  M. Djossou Sémondji, Ministre de la Planification, du Développement et de  l’Aménagement du Territoire. Pour lui,  ce document vient renforcer  la production des données statistiques dans notre pays ; aussi  plaide –t-il pour sa prise en compte  dans la définition des politiques  et programmes  de  développement.

Pour le Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Mme Ekoué Dédé Ahoéfa, «  IDISA nous permet de faire le bilan sur les inégalités hommes -femmes et  d’améliorer nos politiques et nos programmes tant dans leur définition que dans leur mise en œuvre ».  

Mme Ekoé appelle par ailleurs à la vulgarisation du  document, convaincue  qu’un développement équitable et durable n’est pas possible si nous n’arrivons pas à réaliser pleinement le potentiel de notre capital humain, « c’est-à-dire,  il faut que les femmes et les hommes  puissent  se réaliser pleinement pour que notre pays puisse avancer rapidement », explique-t-elle.

(Photo : Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Mme Ekoué Dédé Ahoéfa, 2è à partir de la droite)

Franck