Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Innov’up, un incubateur pour les entrepreneuses togolaises en quête de leadership

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Au rang des initiatives destinées à promouvoir l’excellence féminine en matière de business au Togo, figure en bonne place l’incubateur  ‘’ Innov’up’’. Initiative de la Fédération des femmes entrepreneures et femmes d’affaires (FEFA) du Togo, soutenue par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), Innov’up est une plateforme  multiservices, destinée à promouvoir les affaires. C’est le premier incubateur d’entreprises de femmes au Togo.

Sa principale mission est d’aider l’entrepreneure à bâtir son entreprise et à l’agrandir. Innov’up intervient dans l’incubation, la formation, l’ingénierie financière, le montage de projets, le réseautage et le conseil PME/PMI. A travers son programme « Innov’up Coach », le centre met des entrepreneurs chevronnés et réussis en face des jeunes aspirants dans le but de créer un déclic chez ces derniers. L’activité consiste à leur faire découvrir les différentes facettes de l’entrepreneuriat, ses enjeux et de susciter en eux l’envie d’entreprendre ; de leur inculquer les valeurs de la réussite entrepreneuriale.

De 2016 à 2018, grâce à l’appui du PNUD, le centre entrepreneurial a incubé 50 entreprises portées par des femmes, accompagné 900 femmes à travers le programme de mentorat. Dans ce cadre, 39 femmes leaders expérimentées ont été mobilisées pour accompagner les jeunes en quête de développement personnel. Les sensibilisations ont touché 400 jeunes filles sur la culture entrepreneuriale et 300 volontaires nationaux en entrepreneuriat.

L’inscription au centre est ouverte aux femmes qui souhaitent entreprendre ou qui sont déjà entrepreneures du secteur formel ou informel. Innov’up n’accorde pas de crédit financier mais accompagne les entrepreneures à en trouver. Grâce à ce centre, des entrepreneures togolaises sont valorisées à l’étranger. Une parmi elles a été choisie pour le Young African Leaders Initiative (Yali) à Dakar en 2016 ; une seconde a été retenue pour celui de 2017 à New York.