Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

JDS, le nouveau programme de volontariat pour les jeunes déscolarisés

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

L’Agence Nationale de Volontariat au Togo (ANVT) a lancé au cours d’une conférence de presse, tenue mardi 27 octobre 2015 à Lomé, un programme pour les jeunes déscolarisés dénommé JDS. L’objectif de ce volet est de promouvoir l’engagement citoyen, la solidarité, l’inclusion sociale à l’endroit des jeunes déscolarisés en leur offrant l’opportunité de contribuer aux solutions de développement du pays en général et en particulier de leur communauté.

Il s’agit des jeunes déscolarisés de 18 à 35 ans qui seront appelés à servir sur des missions d’intérêts publics. Ces jeunes doivent avoir arrêté leur scolarité depuis au moins trois ans et ne doivent avoir aucune formation professionnelle.

Ces jeunes, qui seront issus de toutes les régions du pays interviendront sur des thématiques précises du développement communautaire, notamment la préservation de l’environnement, le renforcement du système sanitaire et éducatif, etc., ayant une forte valeur ajoutée sociale.

Les 1000 premiers volontaires de la phase pilote du projet seront engagés sur des missions environnementales et seront mobilisés dans tous les quartiers de Lomé par le biais des Comités villageois de développement (CVD), les Comités de Développement des Quartiers (CDQ) et les ONG partenaires de proximité.

« Le volontariat des Jeunes déscolarisés n’est pas l’apprentissage d’un métier, mais un investissement citoyen dans des missions dont la durée variera entre trois et six mois pour des travaux d’intérêt national et/ou communautaire », exilique-t-on du côté de l’ANVT.

 

 

Les jeunes retenus prêteront serment le 05 décembre 2015, à l’occasion de la Journée Internationale du Volontaire, en même temps que 1300 volontaires du volet jeunes diplômés. Le volontariat des jeunes déscolarisés est le deuxième volet, sur la série des quatre prévus par l’Agence nationale du volontariat au Togo.

Pour M. Omar Agbangba, Directeur général de l’ANVT, l’ambition de l’AVNT est de permettre à toutes les couches de la société de participer à la construction de la nation, d’où ce nouveau programme qui, selon lui  » permettra aux jeunes d’être des citoyens responsables et de pouvoir s’insérer professionnellement » .

Ce programme sera suivi du Volontariat d’expertise sénior et du volontariat à l’international.

En prélude à la conférence de presse, les responsables de l’ANVT ont présenté le nouveau programme aux chefs de quartiers et membres des CDQ (Comités de Développement de Quartiers) de Lomé et de la préfecture du Golfe. Des fiches ont été remises à ces acteurs communautaires pour l’inscription des jeunes qui remplissent les conditions définies.

 

(Photo: les responsables de l’ANVT face à la presse)