Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Jeudi,j’ose: trois ans déjà !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Les trois ans de la plateforme  » jeudi, j’ose » ont été célébrés avec un éclat particulier, hier jeudi 11 octobre 2018, à la Bluezone Cacavéli. Plusleurs centaines de jeunes ont assisté à l’événement, présidé par Mme Victoire Tomégah-Dogbé, ministre chargé de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, assisté de M. Charles Kokouvi Gafan, PDG de Togo Terminal, filiale du Groupe Bolloré au Togo, M. Malik-Kanka Natchaba, Conseiller du Chef de l’Etat, Mme Gbadamassi-Mivédor Sahouda, Directrice générale du FAIEJ( Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes), et bien d’autres personnalités.

En trois ans,  » jeudi , j’ose », plateforme d’échanges et de partage d’expériences autour de l’entrepreneuriat, organisée tous les deuxièmes jeudis du mois par le FAIEJ, a mobilisé environ 4000 jeunes. Ce dont s’est félicitée Mme Gbadamassi-Mivédor Sahouda. »Beaucoup de jeunes ont pu étaler leurs expertises pendant ces trois ans par leurs propres initiatives, sur des conseils en coaching, des motivations, sur des formations, sur des techniques de création d’entreprise ou sur des expériences. Les jeunes, sans attendre, commencent à mettre en œuvre leur projet. Cela signifie que la plateforme est capitale pour ces jeunes-là », s’est-elle réjouie.
Pour Mme Victoire Tomégah-Dogbé, « Jeudi j’ose  » est non seulement un cadre d’échanges et de partage, mais aussi une plateforme d’ émulation où les professionnels répondent aux préoccupations des jeunes, porteurs d’idées de projets ou promoteurs d’entreprises. « Cette plateforme aide à accompagner la naissance, la croissance et la maturité de la jeune entreprise », a-t-elle souligné.
La célébration a été aussi marquée par une remise de chèques de subvention aux lauréats du concours « Programme de Promotion de l’Entreprenariat des Jeunes (PPEJ) 2018» et de la compétition du « Forum International Jeunesse et Emploi Verts (FIJEV)», initiés par la CONFEJES (Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie).
Cette cérémonie a pour but de célébrer l’audace entrepreneuriale de la jeunesse togolaise, d’honorer ces lauréats et de stimuler au sein de cette jeunesse la culture de l’excellence.
« Nous célébrons ce jour, dans le cadre de cette plateforme « Jeudi J’ose « qui nous réunit, l’audace et le courage de cette catégorie de jeunes qui se sont résolument engagés sur la voie de l’excellence à travers leurs différentes initiatives d’entreprises à créer de la richesse économique et sociale, leur permettant ainsi de contribuer à la structuration de l’économie nationale .Nous célébrons ce jour, dans le cadre de cette plateforme « Jeudi J’ose « qui nous réunit, l’audace et le courage de cette catégorie de jeunes qui se sont résolument engagés sur la voie de l’excellence à travers leurs différentes initiatives d’entreprises à créer de la richesse économique et sociale, leur permettant ainsi de contribuer à la structuration de l’économie nationale », a indiqué Mme Victoire Tomégah-Dogbé.
En outre, trois jeunes participants fidèles et réguliers aux différentes séances de « Jeudi J’ose » et dont les thématiques abordées leur ont permis d’avancer dans le parcours entrepreneurial ont bénéficié chacun d’un « trophée de fidélité » et d’une subvention de 500 000 FCFA pour renforcer l’exploitation des activités de leurs entreprises respectives.
Par ailleurs, huit (8) lauréats du PPEJ 2018 et un (1) lauréat du FIJEV 2018 ont reçu leurs subventions, d’un montant global de 17 974 004 FCFA pour le démarrage de leurs activités. Neuf (09) autres lauréats du PPEJ 2017 bénéficieront également de leur prix d’incitation à hauteur de 3 678 000 FCFA pour la consolidation de leurs activités.
A l’endroit des lauréats, le ministre chargé de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, a déclaré : « En tant que bénéficiaires de ces différents programmes, vous avez désormais la lourde responsabilité de faire en sorte que nous ayons des raisons de continuer à croire en vous dans une dynamique de promotion de vos talents . Restés déterminés et engagés et que votre exemple de réussite suscite l’envie d’entreprendre chez vos cadets.
En ayant choisi d’entreprendre, vous avez également choisi de créer de l’emploi pour vous-mêmes mais également pour d’autres jeunes. Vous imaginez donc à quel titre la réussite de vos projets est une exigence pour nous et pour vous.
C’est pourquoi, je voudrais avant de terminer mon propos, vous inviter à plus d’ardeur, d’engagement et de détermination afin d’inscrire vos initiatives dans la durabilité.
Je vous convie alors à une gestion optimale des fonds que vous venez de recevoir et qu’ils vous servent de source de motivation ».
Une mini-foire d’exposition des produits des jeunes entrepreneurs et des partages d’expériences étaient également au menu de la célébration.
Le FAIEJ a pour mission, l’insertion socio-économique et professionnelle des jeunes à travers la promotion de l’entrepreneuriat et la facilitation d’accès au financement de leurs projets d’entreprises.
Le PPEJ s’adresse aux jeunes âgés de 16 à  30 ans, scolarisés, déscolarisés ou non scolarisés, diplômés ou non diplômés, ressortissants de l’un des pays membres de la CONFEJES et ayant suivi préalablement une formation en création d’entreprise et en l’entrepreneuriat. Il a pour but de promouvoir l’esprit d’entreprise et la participation des jeunes au développement de la nation.
(Photo : les officiels posant avec les lauréats)