Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Journée internationale des personnes âgées : le ministre Dédé Ekoué appelle à la protection et valorisation des personnes âgées

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

On a célébré hier dans le monde, la journée des personnes âgées sous le thème: “N’oublions personne, Promouvons une société pour tous, réaliser les droits humains et le bien-être des personnes âgées”. A l’occasion de cette journée qui sera célébrée en différé au Togo le 23 octobre à Sokodé sous le thème: “Protection et valorisation des Personnes Agées”, Mme Ekoué Dédé, Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, s’est adressée à la nation.
Egrenant la longue liste des actions du gouvernement en faveur des personnes du troisième âge, le ministre a appelé à leur protection et valorisation dans la société. Les personnes âgées, a-t-elle expliqué, contribuent aux fonctions sociales telles que les soins aux enfants, l’accompagnement psychologique des familles, le règlement des conflits familiaux , la protection des pratiques traditionnelles positives et la transmission de valeurs clés.

 

 

“Elles représentent aussi un vivier important de connaissances, savoirs et d’expérience pour renforcer les capacités des jeunes générations et pour mettre en œuvre des actions communautaires”, a ajouté Mme Ekoué .

 

 
En intégralité le message délivré

 
Aujourd’hui le 1er octobre 2014, le monde célèbre la journée internationale des personnes âgées. Cette journée nous offre l’occasion de réfléchir ensemble à comment améliorer les conditions de vie de personnes âgées et renouveler notre engagement à les soutenir ainsi qu’à intensifier nos actions en leur faveur. La prise en compte des questions de personnes âgées prend de plus d’ampleur en raison des transformations démographiques que nous vivons. En effet, la population mondiale vieillit de plus en plus. Le nombre de personnes âgées va passer de 841 millions de personnes âgées en 2013 à 2 milliards de personnes en 2050 .en 2050, plus de 8 personnes âgées sur 10 vivront dans les pays en voie de développement. Pour ce qui est de notre cher pays, si les personnes âgées représentaient en 2010 5.6% de la population, il est estimé qu’elles représenteront en 2025, 12% de la population totale.

 
L’accroissement de longévité représente à la fois une opportunité et un défi pour notre pays et pour tous les pays du monde. Cette augmentation de la population âgée nous interpelle plus qu’avant sur la nécessité de veiller à leur prise en compte dans les actions et politiques de développement à tous les niveaux. Alors que le monde y compris notre pays se prépare pour l’agenda de développement après 2015, date butoir des OMD, il est plus qu’important de nous assurer que tous les acteurs soient conscients de veiller à l’inclusion des personnes âgées. C’est ce qui justifie à quelques mois de la date butoir des OMD le choix du thème international retenu pour la journée internationale des personnes âgées qui est : N’oublions personne, promouvons une société pour tous, réaliser les droits humains et le bien être des personnes âgées.

 
Les personnes âgées représentent une priorité pour le gouvernement togolais. S’inscrivant dans la droite ligne de la mise en œuvre des recommandations du plan d’action international de Madrid sur le vieillissement, plusieurs initiatives ont été prises par le gouvernement pour accompagner l’agenda de cette frange de la population.

 
• Parmi ces initiatives, on note la mise en place d’une direction des personnes âgées
• L’appui au Conseil National Consultatif des Personnes Agées avec ses démembrements dans toutes les préfectures pour renforcer l’implication des personnes âgées aux processus de prise de décisions à tous les niveaux et de participer ainsi à la vie de la nation.
• Le renforcement de la sécurité sociale, il ya lieu de relever ici que la caisse de retraite du Togo (CRT) et la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) pour un accès prestations aux retraités de l’administration publique et à ceux du secteur privé
• La facilitation d’accès aux soins pour les retraités de l’administration publique à travers l’INAM
• Le démarrage de construction des Centres de détente et de loisirs des personnes âgées avec un opérationnel a Dapaong et un en construction à Kara et un à Lomé ou les procédures sont en cours.
• Le renforcement des droits des parents, ascendants dans le code des personnes et de la famille qui offre une plus grande sécurité aux parents démunis à travers le droit à une pension alimentaire.

 
Le gouvernement continuera à renforcer son soutien aux personnes âgées et vient d’élaborer un programme de protection et de valorisation des personnes âgées qui devrait permettre de mieux capitaliser l’extraordinaire potentiel des personnes âgées. Par ailleurs, il continuera ces efforts pour informer et sensibiliser les personnes âgées et les autres groupes par rapport aux stratégies pour avoir une vieillesse saine, active et épanouie et pour bien jouir des droits et opportunités offertes par l’administration et les autres organisations. A titre d’exemple, une tournée est prévue au cours de ce mois d’octobre dans toutes les régions du pays, pour disséminer des guides et ouvrages qui renferment des informations et connaissances utiles pour la vieillesse. Parmi ces ouvrages l’on peut citer le guide vieillir en bonne sante : quelles précautions à prendre, le guide du retraite actualisé : du début de la carrière et la retraite.

 
A cet effet, je voudrais remercier au nom du gouvernement tous les partenaires internationaux, toutes les organisations de personnes âgées, notamment le conseil national consultatif des personnes âgées, les associations de jeunes et de femmes, le secteur prive, les ONG, les administrations publiques qui assistent les personnes âgées . Je voudrais les encourager à soutenir avec encore plus de vigueur et d’engagement les impératifs de protection et valorisation des personnes âgées pour un Togo qui ne laisse personne derrière.
La faible protection et l’insuffisante valorisation des personnes âgées est une perte pour notre pays car elles contribuent à un laisser aller des personnes âgées qui conduit à des décès prématurés et des dépenses de sante élevées et des douleurs psychologiques importantes tout évitables si chacun de nous y met du sien.

 

 

La présente journée nous offre l’opportunité de remplacer ce cercle vicieux par un cercle vertueux par lequel une protection et valorisation renforcée des personnes âgées par tous les acteurs nous permet de générer des gains humains, sociaux, économiques pour notre pays. La célébration de cette journée qui se fera le 23 Octobre à Sokodé sera une opportunité de taille d’échanger plus en détails sur ces questions pour mobiliser tous les acteurs en vue de la réalisation du double objectif de notre thème national qui est « la Protection et Valorisation du Potentiel des Personnes âgées ». D’autres activités sont prévues en partenariat avec la société civile et les personnes âgées.

 

 

Au-delà de ce que le gouvernement fait aujourd’hui et compte faire, ce qui nous interpelle en ce jour, c’est la nécessité de contribuer chacun à soutenir les personnes âgées, particulièrement celles qui sont les plus vulnérables.

 

 

Comme nous le savons, les personnes du troisième âge ont comme toutes les couches sociales de notre pays des objectifs, des capacités, des atouts, des besoins. Il est important qu’on leur redonne une place importante et de la valeur dans notre société. Le troisième âge n’est pas la fin de la vie mais une autre étape de la vie.
La question essentielle qui nous interpelle en ce jour est qu’elle est la contribution que chacun de nous peut apporter pour faire de cette étape de la vie des personnes âgées, une phase de repos bien mérité, d’épanouissement, de valorisation, de satisfaction des besoins essentiels comme le promeuvent les droits humains, les lois nationales et nos cultures.

 

 

Les personnes âgées apportent des contributions importantes aux fonctions sociales telles que les soins aux enfants, l’accompagnement psychologique de nos familles, le règlement des conflits familiaux , la protection de nos pratiques traditionnelles positives et la transmission de valeurs clés. Elles représentent aussi un vivier important de connaissances, savoirs et d’expérience pour renforcer les capacités des jeunes générations et pour mettre en œuvre des actions communautaires. Au moment où nous nous efforçons d’intensifier notre développement économique et social, il est plus qu’important pour nous de valoriser les atouts de personnes âgées. Ceci contribuera non seulement à accélérer notre développement mais aussi à renforcer le bien-être physique et psychologique des personnes âgées se traduisant ainsi en gains économiques et sociaux.

 
Les personnes âgées ont contribué à la construction de notre pays et à la construction de qui nous sommes aujourd’hui et aux progrès que nous voyons. Par ailleurs, en tant qu’êtres humains, ils ont des droits comme toute personne. Comme l’a affirmé le SG des Nations Unies dans son message à l’occasion de cette journée « Les personnes âgées participent de diverses manières au développement économique et social. Toutefois, la discrimination et l’exclusion sociale persistent et nous devons y mettre un terme pour que la population puisse vieillir en restant active sur les plans économique et social, et en étant en sécurité et en bonne santé»

 
La présente journée nous engage à nous investir pour un meilleur respect des droits des personnes âgées dans notre pays. Quels sont les abus faits à l’endroit des personnes âgées. Une étude mondiale fait état des abus courants à l’égard des personnes âgées, violence physique, violence psychologique, extorsion des revenus, abandon, isolation et dans nos communautés , accusation de sorcellerie. Chacun de nous peut saisir l’occasion de cette journée pour dire merci aux personnes âgées de sa famille et de sa communauté et pour sensibiliser et lutter contre les abus à l’égard de personnes âgées. Il nous faut même aller au- delà de la protection pour nous investir dans une solidarité en faveur des personnes âgées pour soutenir les plus vulnérables d’entre eux car si la solidarité familiale et communautaire existe dans notre communauté, il est aussi clair que cette solidarité est mise à mal par plusieurs facteurs. Nous avons besoin d’un élan de solidarité individuel, familial, communautaire pour soutenir les personnes âgées. Les adultes et les jeunes ont une responsabilité importante à cet effet et toutes les organisations de tous les secteurs doivent réfléchir à leur responsabilité sociétale par rapport à ce groupe qui a déjà donné son meilleur et qui mérite notre soutien.

 
Puisse cette journée nous amener à redonner une place de choix aux personnes âgées dans notre société aujourd’hui et dans notre programme de développement après 2015.

 

 

Puisse cette journée nous rappeler de dire merci à une personne âgée et offrir toute assistance que nous pouvons à une personne âgée pour briser la solitude, la vulnérabilité économique, les abus.

 

 

Puisse cette journée nous amener à utiliser les atouts d’une personne âgée qui souhaite contribuer à faire quelque chose pour la communauté.

 

 

Les personnes âgées sont des atouts pour la construction d’un meilleur futur pour tous. Elles nous ont porté là où nous sommes aujourd’hui; peut-être ne marchent -elles plus aussi vite que nous, mais nous devons rester engagés à ne pas les laisser derrière par respect de droits humains, par gratitude et pour jouir de leurs abondants savoirs et atouts.

 

 

Bonne fête et merci à toutes les personnes âgées du Togo.

 

 

Merci à tous ceux et celles qui soutiennent les personnes âgées, ils œuvrent pour un Togo qui n’oublie pas les personnes âgées et qui travaillent avec eux pour un Togo plus fort et prospère.