Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Journées de l’Entreprenariat et de Développement: une opportunité d’auto-emploi pour les jeunes

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Les Journées de l’Entreprenariat et de Développement se sont ouvertes hier mercredi 14 mai 2014 à Lomé. La rencontre est organisée par le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) en collaboration avec l’Agence Nationale de Gestion de l’Environnement (ANGE). Véritable opportunité d’auto-emploi pour la masse juvénile en chômage, les journées de l’Entreprenariat et de Développement qui prennent fin demain vendredi, visent à inculquer à cette couche , une culture entrepreneuriale .

La rencontre a été ouverte par Mme Victoire Tomégah-Dogbé, ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes . En intégralité le discours prononcé à cet effet.

 

Discours de son Excellence Madame le Ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Victoire Tomégah-Dogbé, à l’occasion de la cérémonie de lancement officiel des Journées de l’Entrepreneuriat et de Développement organisées par le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ)

Lomé, Agora Senghor

14 MAI 2014

Monsieur le Ministre de l’environnement et des ressources forestières, et cher collègue
monsieur le ministre des travaux publics, cher collègue
Mesdames et messieurs les Directeurs, Chefs de Services et coordonnateurs de programmes et projets,

Mesdames et messieurs les directeurs généraux des institutions partenaires des Journées de l’Entrepreneuriat et de Développement,
Monsieur le président du conseil national de la jeunesse
Messieurs les consultants nationaux et internationaux,
Chers jeunes participants,
Distingués invités,
Mesdames et Messieurs,

Il m’est agréable de coprésider cette cérémonie de lancement des Journées de l’Entrepreneuriat et de Développement ( JED ) qu’organise le Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes(FAIEJ), en collaboration avec l’Agence Nationale de Gestion de l’Environnement, (ANGE)

Qu’ il me soit permis d exprimer au prime abord toute ma reconnaissance à vous tous et à toutes pour votre déplacement de ce jour à la salle Agora Senghor , présence qui témoigne de l’ engagement  de tous à rechercher les voies et moyens pour faciliter l’insertion socio professionnelle des jeunes de notre pays.

Je voudrais particulièrement saluer le dynamisme, la détermination et l’ enthousiasme de nos jeunes qui ne cessent de manifester leur soif de découvrir, d’ apprendre, d’ innover et surtout d’ entreprendre.

Je voudrais aussi rendre un hommage mérité à tous les acteurs publics et privés, nationaux et internationaux dont les actions conjointes ont rendu possible la tenue des ces journées.

Je voudrais saluer la présence parmi nous du consultant international M. Tiemoko, expert en fabrication  de machine  pour pavé, de nos deux frères de la diaspora  qui ont bien voulu partager avec nous leur belle expérience, en matière d’ entreprenariat et de développement durable. Il s’ agit de M. Tiassou, expert en média et développement qui travaille à Deutsche Welle , monsieur Richard Homawoo, consultant en développement personnel résidant aux USA.

Cette réelle mobilisation est le signe d’une belle adhésion à l’initiative qui nous réunit ici aujourd’hui.

Mesdames et Messieurs,

Il y a un peu plus d’un an, le gouvernement accélérait l’opérationnalisation du FAIEJ, en vue d’apporter une  réponse aux difficultés d’accès des jeunes aux financements de leurs microprojets.

Le renforcement de l’employabilité des jeunes, le développement de la culture entrepreneuriale et la facilitation d’accès au financement, constituent les axes sur lesquels mon département s’appuie pour améliorer l’accès de cette cible vulnérable à l’emploi, en vue de relever le défi du chômage au Togo ; à cet effet, diverses actions ciblées et intégrées  ont été menées voire renforcées ces trois dernières années pour le mieux-être de nos populations vulnérables en général et celui des jeunes en particulier. Ainsi nous pouvons relever des initiatives telles que AIDE, PROVONAT, FAIEJ, PRADEB, FIJ, appui aux jeunes artisans, PADAT, qui aujourd’hui commencent par donner des résultats probants et contribuent à l’insertion socioprofessionnelle de plusieurs jeunes togolais.

Je voudrais porter à votre connaissance que plusieurs jeunes exposeront lors de ces journées les produits de leurs entreprises, et auront l’occasion de participer à un processus  de sélection de meilleure entreprise verte et d’en être primé. Nous espérons vivement que vous passerez les encourager!!

Mesdames et messieurs, chers jeunes, malgré la pertinence de ces initiatives programmes, et projets , il nous faut reconnaître qu’ il faut aller au -delà des considérations classiques et créer , offrir des occasions nouvelles pour ces jeunes entrepreneurs en quête d’ un meilleur devenir.

Et pour cela, il nous faut faire preuve d’ ingéniosité, d’ innovation en nous éloignant de l’ entreprenariat classique ou commercial c’ est- à -dire en adoptant des attitudes plus proactives, audacieuses et pragmatiques, adopter des pratiques de gestion plus durables.

Il nous faut adopter des attitudes entrepreneuriales plus innovatrices dans une approche collaborative qui ferait intervenir plusieurs  compétences, plusieurs qualités ( échange d’ information, création de réseaux, développement de synergies industrielles comme c’ est le cas des déchets plastiques qui deviennent des matières premières pour générer d’autres produits utiles à la société).

Je voudrais saisir l’ occasion pour faire un clin d’ œil à notre jeune sœur Abra Aimée Ténou  l’ initiatrice du projet Zamké , saluer l’ excellent travail qu’ elle fait dans le cadre de l’ entreprenariat social. Son projet Zamké est  l’illustration parfaite de cette nouvelle approche collaborative. C’ est elle qui s’ engage à réceptionner les sachets plastiques et de les transformer.

Vous reconnaissez avec moi mesdames et messieurs et chers jeunes que l’ avantage de tels maillages n’est pas seulement économique, mais social et environnemental.

Trouver le bon compromis entre la génération de profits et l’atteinte des objectifs sociaux et environnementaux  c’est cela notre défi aujourd’hui. Et cela demande sans nul doute  d’ avoir une vision plus large….

Cela nécessite un changement de paradigme. Sommes -nous prêts à ce changement ?  Sommes- nous  outillés à entreprendre autrement….beaucoup de questionnements encore sans doute. Observer, rechercher la fusion avec notre environnement, oser, agir, apporter des réponses aux besoins de la société, innover, recommencer quand on échoue jusqu’ à ce qu’ on soit satisfait, c’est cela  entreprendre autrement avec comme objectif la réponse à un enjeu majeur de la société.

Mesdames et messieurs chers jeunes, à l’ heure ou la “green business ” offre de nombreuses opportunités pour concilier développement économique et développement durable, vous comprenez aisément l’importance de ces trois  journées organisées pour vous.

Elles constituent  en effet une opportunité pour nos  jeunes de mieux appréhender la notion de l’entrepreneuriat, de connaître les différents créneaux porteurs de notre économie  et surtout de pouvoir trouver les idées dans l’ environnement immédiat pour entreprendre autrement, créer leurs propres emplois.

Ces journées représentent également une occasion de sensibiliser nos jeunes sur la protection de notre environnement à travers une bonne gestion des déchets plastiques ; car l’un des objectifs spécifiques de ces journées est d’amener les jeunes à faire de la protection de l’environnement, une opportunité d’emplois.

Mesdames et messieurs,  l’ initiative est louable.  Elle constitue un moyen efficace pour amener nos jeunes à s’auto employer et à contribuer à la sauvegarde de notre environnement.

A ce stade de mon propos, je voudrais en votre nom à vous tous exprimer notre très sincère gratitude à son Excellence Monsieur le Président de la République  Faure Essozimna Gnassingbé pour les efforts déployés en vue de faciliter l’ insertion socio professionnelle des jeunes. Sachez que l’ emploi des jeunes lui tient à cœur car il sait que les jeunes feront le Togo de demain. Je voudrais lui rendre un vibrant hommage pour sa vision de faire du Togo, un pays de paix, stable et prospère où les besoins fondamentaux de tous sont pleinement satisfaits.

Vous me permettrez de saluer une fois encore l’engagement des différentes  institutions partenaires  qui  ont contribué de manière effective à l’organisation de cet évènement. Mesdames et messieurs, votre participation témoigne de votre engagement à œuvrer aux côtés du gouvernement en vue de résoudre le problème de chômage et de sous emplois qui mine notre jeunesse. Soyez-en remerciés.

Je  voudrais enfin féliciter le FAIEJ et l’ANGE pour avoir conjointement et à juste titre, initié ces journées.

Chers jeunes, vous avez l’opportunité au cours de ces journées d’enrichir vos connaissances et de trouver les voies et moyens de créer votre propre emploi.

Profitez de cette belle opportunité et soyez, à l’issue de ces journées, de futurs entrepreneurs leaders d’entreprises,  acteurs de croissance et créateurs  d’emplois.

Certains parmi vous ont eu  l’opportunité  d’apprendre à fabriquer une  machine pour recycler les déchets plastiques  en matériaux de construction   ; d’autres ont à disposition des stands pour exposer les produits de leurs entreprises.

Développez surtout l’ esprit d’ équipe et des maillages qui vous feront avancer.

Avec Almock notre chère ambassadrice auprès de la jeunesse pour l’ entreprenariat vert et tous les jeunes artistes, levons nos poings et avançons. Merci à Almock et à tous les artistes qui ont accepté d’ accompagner l’ initiative.

C’est à vous de dire que vous n’êtes pas seuls dans votre combat contre le chômage ! Le gouvernement met tout en œuvre pour  vous accompagner dans la bataille de l’emploi, vous n’avez pas le droit à l’échec. Ces Journées de l’Entrepreneuriat et de Développement sont organisées pour  vous, et vous sont exclusivement dédiées ;   tirez –en le maximum pour entreprendre autrement!

Soyez attentifs au cours de ces journées de partages et d’échanges. Soyez surtout nombreux à participer aux divers ateliers et conférences qui répondent bien à vos diverses préoccupations.

C’est sur cette exhortation que je déclare donc ouvertes les Journées de l’Entrepreneuriat et de Développement (JED 2014).

Je vous remercie pour votre aimable attention.