Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La Brasserie BB Lomé augmente les prix des bières de la catégorie haute gamme

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Une légère hausse des prix des bières de la Brasserie, catégorie haute gamme, est intervenue depuis mardi  11 mars 2014 au Togo. L’information contenue dans un courrier envoyé par la Brasserie  à ses partenaires, et dont nous avons eu copie, a été confirmée  par les vendeurs détaillants de même que les consommateurs à Lomé.

 

L’augmentation concerne notamment les colis 12 et  24 de la bière Eku et Guiness. Pour le paquet de 12 d’Eku, l’unité se vend désormais à 800 tandis que l’unité du  paquet de 24 se prend à 500 FCFA. En ce qui concerne les colis de 12 et 24 de Guiness, les nouveaux prix à l’unité sont respectivement 1000F et 600FCFA.

 

La  brasserie justifie cette hausse par l’augmentation des prix des matières premières entrant dans la
fabrication de la bière et la dernière hausse du prix des carburants. Elle  fait remarquer donc  qu’au cours de ces dernières années les augmentations se sont poursuivies principalement sur les prix de leurs “matières premières comme le malt, le sucre, le riz alourdissant leurs charges variables et fixes déjà très élevées “.
Le  coup fatal  qui va faire grimper les prix des boissons haute gamme de la société ce sont  “les hausse successifs du prix du carburant, notamment la dernière intervenue le 16 janvier 2014  ont également provoqué un impact considérable sur le cout de revient”,  ce qui selon la société  fait qu’  ” une augmentation légère du tarif de vente s’avère donc nécessaire et concerne uniquement les produits de la catégorie haute gamme “.
Au-delà de ces explications, ce que craignent les consommateurs, c’est  que les détaillants ne viennent à augmenter exagérément les prix.

 

“Vous savez, avant la Guiness est vendue à 1000F ce qui n’est pas le prix indiqué par la brasserie pour les consommateurs.
Maintenant que la Brasserie demande qu’on nous la vende à 1000f, il y a fort risque que les détaillants augmentent exagérément le prix. Ce matin j’ai demandé le prix de la Guiness dans un bar, on m’a dit que c’est à 1100F»,  se plaint un consommateur, que nous avons rencontré à Noukafou.

 
Du côté de la Brasserie,  on indique que  les dispositions doivent être conjointement prises entre  la brasserie BB,  le ministère du Commerce et la Ligue des Consommateurs Togolais (LCT) pour le suivi de la bonne application de ces nouveaux prix aux consommateurs  afin d’éviter toute exagération de la part des détaillants.