Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La BRVM et la Chambre du Commerce du Togo signent un accord de Coopération

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

La Chambre du Commerce et d’Industrie  du Togo (CCIT)  et la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières  (BRVM)  sont désormais liées par un accord de coopération dont la signature est intervenue ce lundi 03 mars 2014 à Lomé.

 

Il s’agit de  “Créer un cadre  formel  pour informer et sensibiliser les entreprises togolaises sur les opportunités qu’offre la BRVM de manière à pouvoir les attirer à la Bourse”, a indiqué M. Edoh Kossi AMENOUNVE , Directeur général de la BRVM. ” La Bourse est aujourd’hui un instrument qui permet aux entreprises de lever les ressources pour financer leurs investissements .Nous pensons que les entreprises togolaises ont besoin d’utiliser le canal de la bourse pour lever les ressources dont elles ont besoin. “,  a-t-il ajouté.

 

En effet, la CCIT , comme les autres Chambres du Commerce de l’Union Economique et Monétaire Ouest -Africaine, a activement œuvré  à la création de la BRVM dont elle est aujourd’hui actionnaire. Cependant force  est de constater que les entreprises  togolaises sont absentes de la BRVM.

 

L’absence totale d’entreprises togolaises à la cote  BRVM nous interpelle. c’est pour cela que nous nous emploierons … à identifier  les entreprises potentiellement  admissibles à la cote et renforcer leurs capacités pour leur admission.” a promis  M. Jonathan Fiawoo , Président de la CCIT.

 

A ce jour seules 37 sociétés de l’espace UEMOA sont cotées à la BRVM. Ce nombre est faible, admet le Directeur général de la BRVM. Aussi faut-il une nouvelle stratégie de développement “qui nous amène aujourd’hui à sceller ce type d’accord avec toutes les Chambres de Commerce (ndlr: de l’UEMOA) pour amener plus d’entreprises vers la BRVM “, a indiqué M. AMENOUNVE.

 

Ainsi  les Chambres de Commerce de la Côte d’Ivoire, du  Burkina-Faso et  du Togo sont  déjà engagés dans cet accord de coopération avec la BRVM.

 

(Photo: échange de paraphes entre le DG de la BRVM ( à droite ) et le Président de la CCIT)