Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La HAAC demande aux médias confessionnels d’arrêter les émissions à caractère politique

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), s’oppose à la diffusion d’ émissions à caractère politique par les médias confessionnels et confessionnels.

Une pratique observée  et développée chez des organes de presse cette  catégorie tant à Lomé qu’à l’intérieur du pays en périodes électorales. Ce qui est justement contraire aux dispositions de l’article 38 du cahier de charges et obligations de ces médias.

Aux termes de ce texte, aucune radiodiffusion sonore ou de télévision confessionnelle n’est autorisée à (i) programmer et diffuser des émissions ou des informations politiques ; (ii) donner la parole aux représentants des partis politiques durant ou en dehors des campagnes électorales, (iii) animer des émissions interactives à caractère politique.

Les médias confessionnels ont en revanche, pour rôle de diffuser l’information religieuse, d’évangéliser, d’éduquer et de sensibiliser

Dans un communiqué publié mercredi, l’institution de régulation des médias togolais a demandé à ces médias ‘d’arrêter instamment la production de ces émissions’, tout en les mettant en garde   contre toute récidive.

(Photo Biossé Kokou Tozoun, président de la HAAC)