Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La semaine du cinéma germano-togolais bat son plein

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

L’ambassadeur de la République d’Allemagne au Togo en collaboration avec l’école de Cinéma ECRAN, a donné le coup d’envoi de la semaine du cinéma Germano-togolais  lundi 10 mars 2O14 à Lomé. Cette semaine se poursuit jusqu’au  au 16 mars et vise  à  redynamiser le  secteur cinématographique au Togo.

 

Une soirée de lancement regroupant les acteurs du monde cinématographique et les cinéphiles a eu lieu  hier au Foyer des marins  et a offert au public deux films documentaires dont  un court métrage de 25 minutes réalisé par une Togolaise, Chistelle Aquéréburu  présentant  la ville d’Atakpamé et sa station radio de Kamina  qui date de l’époque coloniale allemande.

 

Le film a également relevé la technologie allemande déjà très avancée à cette époque  et le travail abattu dans l’installation de cette station de Kamina.

 

Le document, selon Christelle Aquéréburu, vise à montrer l’importance de la ville de Kamina pour les Allemands qui y voyaient un point stratégique pour vite repérer l’ennemi en temps de guerre.

 

Pour l’Ambassadeur d’Allemagne au Togo, M. Joseph Weiss,  la  semaine du cinéma germano-togolais,  a pour objectif de contribuer à la promotion du cinéma togolais, exciter plus de jeunes  à s’intéresser à ce secteur prometteur.

 

Le diplomate allemand au Togo qui espère « interpeller la conscience des Togolais sur les valeurs dont regorge le Togo en termes de diversité culturelle et des  potentialités à exploiter pour le développement économique du pays »,  a  invité  le public  à faire nombreux le déplacement  du Foyer des marins  au cours de cette semaine consacrée au cinéma germa-togolais.

 

Pour sa part le ministre de la Culture des Arts et de la Formation Civique Kouméalo Anaté,  a salué la coopération séculaire qui existe entre le Togo et l’Allemagne. Selon elle,  cette semaine symbolise la rencontre de deux cultures  et vient à point nommé. «  Car elle offre des opportunités aux réalisateurs togolais d’échanger leurs expériences avec ceux venus d’Allemagne afin de produire un travail de meilleure qualité qui sera consommé au Togo  et même exporté », a déclaré la ministre