Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Lancement  demain du rapport  DOING BUSINESS 2015 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Le rapport  DOING BUSINES  de la Banque mondiale pour l’année 2015 sera lancé demain mercredi 29 octobre 2014 sur le thème :« Au-delà de l’Efficience ».

L’événement réunira les membres de l’équipe « Doing Business » du Groupe de la Banque mondiale à Washington et des pays africains francophones que sont le Bénin, la Côte d’Ivoire, la République Démocratique du Congo, le Sénégal et le Togo.

Au Togo, la cérémonie de lancement du rapport sera présidée par le Premier Ministre .Une vidéo-conférence  aura lieu  à cet effet au siège du groupe de la Banque mondiale à Lomé. .  L’occasion sera saisie pour discuter des performances globales du pays en vue de faciliter la pratique des affaires, et présenter les performances et classements des économies de la région au cours de l’année écoulée.

A propos de la série des rapports « Doing Business »

 « Doing Business » est l’une des publications phares du Groupe de la Banque mondiale qui analyse les réglementations des affaires qui s’appliquent aux entreprises au cours de leur cycle de vie, y compris les phases de création, d’expansion et de clôture. Le classement de l’indice « facilité de faire des affaires » porte sur 10 indicateurs dans 189 économies : (i) création d’entreprise ; (ii) octroi de permis de construire ; (iii) raccordement à l’électricité ; (iv) transfert de propriété ; (v) obtention de prêts ; (vi) protection des investisseurs ; (vii) paiement des impôts ; (viii) commerce transfrontalier ; (ix) exécution des contrats ; et (x) règlement de l’insolvabilité.

« Doing Business » ne mesure pas tous les aspects de l’environnement réglementaire qui sont importants pour les entreprises et les investisseurs. Par exemple, le rapport ne prend pas en compte la sécurité, la stabilité macroéconomique, la corruption, le niveau de formation ou la robustesse des systèmes financiers.

 

Les conclusions du rapport ont stimulé de nombreux débats et ont également permis le développement d’un nombre toujours plus grand d’études analysant l’impact de la réglementation des affaires sur les résultats économiques dans les différents pays.

 

Chaque année l’équipe « Doing Business » travaille à améliorer la méthodologie et parfaire la collecte  des données, leurs analyses et les résultats.  Le rapport a bénéficié des commentaires de plusieurs parties prenantes au cours des différentes années et fait l’objet de revues rigoureuses, afin de garantir sa qualité et son efficacité. L’objectif étant d’avoir une base objective pour comprendre et améliorer la règlementation des affaires au niveau local et dans le monde.

 

Cette année le rapport « Doing Business » présente les données d’une deuxième ville pour 11 économies ayant  plus de 100 millions d’habitants : le Bangladesh, le Brésil, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Japon, le Mexique, le Nigeria, le Pakistan, la Fédération de Russie et les Etats Unis. Trois des 10 indicateurs que couvre le rapport ont été élargis et il est question d’aller plus loin l’année prochaine pour élargir 5 indicateurs supplémentaires.

Pour rappel, en 2014, le Togo s’es classé 157ème dans ce rapport, soit une progression de deux places par rapport à 2013.

.

 

 

 

 

.