Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Pour la réussite du Fonds National de la Finance Inclusive: les partenaires s’engagent

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Tous les partenaires techniques et financiers présents à la cérémonie de lancement du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) sont unanimes:  le Fonds s’il est mis en œuvre  correctement , pourra permettre dans un bref délai de réduire significativement la pauvreté au Togo. Aussi,  à juste titre , ils  ont exprimé leur engament à accompagner l ‘initiative en vue de son aboutissement.

Saluant la mise  en place de ce Fonds qui entend repousser les frontières de l’exclusion  financière ,  M. NASSIROU  Ramanou,  Président de l’Association Professionnelle  des Institutions de Micro   finance  du Togo (APIM-Togo) , a réitéré l’adhésion  “claire, sincère et sans équivoque” des institutions des micro finances  à ce nouvel instrument dont la valeur ajoutée est très certaine”.

Pour Kardiata LO  NDIAYE, Coordinatrice du Système des Nations Unies, et représentante résidente  du PNUD au Togo, au -delà des défis liés notamment à la concentration des institutions de micro finance à Lomé, l’utilisation  limitée de  la technologie etc.,  l’initiative du Fonds  reste louable en ce qu’il constitue un instrument efficace  pour la lutte contre la pauvreté . Aussi, la Coordinatrice a-t-elle réaffirmé l’engagement “plein et entier” de l’ensemble du système des Nations Unies  à accompagner le Fonds.

La Délégation de l’Union Européenne au Togo , à travers son Président  Nicolas BERLANGA,   soutient le  Fonds mais compte surtout sur l’accompagnement et l’adhésion de  la population togolaise. ” Ça ne suffit pas de brandir le drapeau de son pays, ça ne suffit pas de brandir son passeport pour dire qu’on est citoyen; ça ne suffit pas d’avoir accès au système d’éducation,  d’élire démocratiquement ses dirigeants pour garantir l’avenir de ses enfants; il faut aussi participer à l        a vie financière du pays”, a déclaré  le diplomate européen.

Serges N GUESSAN, Représentant Résident de la Banque Africaine de Développement (BAD)    croit  également en la réussite du Fonds et compte pour cela sur la mobilisation des femmes, actrices essentielles dans le système.

Le fonds est votre instrument ….Dans 5ans avec vous, avec ce Fonds et avec l’engament du gouvernement , on ne parlera plus de pauvreté au Togo”  a-t-il lancé à l’endroit des femmes.  Puis s’adressant au Chef de l’Etat, le Représentant résident de la BAD,  parlant de la  mobilisation des femmes,    a déclaré: “Vous avez de la matière  pour faire du Togo un pays prospère…Je suis convaincu que  si le Fonds est mis en œuvre correctement , il va être une lumière pour tout le continent”.

(Photo: Serges N’GUESSAN, Représentant résident de la BAD au Togo)

Franck