Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Lancement du programme des cantines scolaires: lutter contre la faim à l’école

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 Le programme de cantines scolaires sur financement du gouvernement en faveur des élèves des milieux défavorisés a été lancé hier mardi 22 avril par le Ministre du Développement à la Base , de l’Artisanat, de la Jeunesse   et de l’Emploi des Jeunes, Mme Victoire Tomégah-Dogbé.  C’était à Gapé Wonougba ,  localité située à une soixantaine de kilomètres  au nord-ouest de Tsévié, chef-lieu de la préfecture de Zio. Membres du gouvernement, députés à l’Assemblée nationale, autorités traditionnelles , partenaires techniques et financiers … étaient  présents à la cérémonie de lancement.  L’ambiance  entretenue par plusieurs groupes folkloriques,  était  chaleureuse  et festive.

 

Composante  du Projet de Développement Communautaire et de filets sociaux  (PDC plus) , mis en œuvre à partir de juillet 2012 en faveur des populations vulnérables,  le projet de cantines scolaires  vise  à améliorer l’état nutritionnel des enfants  des écoles  situées dans les zones  les plus pauvres  et vulnérables ,  a expliqué Mme Douti  Agboka-Abalo, Coordonnatrice du PDC. Le projet vise  par ailleurs à  contribuer à la dynamique de développement  de l’éducation en favorisant l’égalité des chances , le maintien des enfants à l’école , l’amélioration des taux  de réussite en fin d’année scolaire. Pour Mme Agboka-Abalo,  Le choix des écoles bénéficiaires n’est pas fait au hasard. Il est basé sur la carte de pauvreté classant les différents cantons du Togo en fonction de leur degré de  pauvreté. L’éloignement  de la localité par rapport  aux zones urbaines, est également un aspect pris en compte dans le choix des  écoles.

 

En plus de contribuer  à l’accès  à l’éducation  dans la perspective  d’une alimentation universelle à l’horizon  2015, l’alimentation  scolaire constitue aussi un moyen de protection sociale pour les enfants qui sont dans les zones vulnérables. Le gouvernement conscient de cet enjeu, n’a pas manqué d’inscrire cette problématique dans la stratégie nationale de protection sociale“, a indiqué Mme Victoire Tomégah-Dogbé. “Cette année 2014, un milliard de FCFA  ont été prévus pour mettre en œuvre l’opération des cantines scolaires  dans 149 écoles primaires et préscolaires au bénéfice de 30.934 élèves“, a jouté le ministre qui , dans la foulée, a appelé  la population de Gapé -Wonougba à  l’entente, à l’amour du  prochain,  gages du développement de la localité.

 

Le projet bénéficiera à partir de septembre prochain ,  d’un financement de la Banque mondiale sur deux ans.  D’un montant de  5 millions de dollars US,  ce financement  couvrira  166 écoles  pour un effectif total de 36.837 élèves.

 

Nous avons près de 15 projets au Togo et 20  d’ici la fin de l’année, mais  le projet de cantines scolaires est le projet phare que nous réalisons “, a déclaré Hervé Assah,  Représentant résident de la Banque mondiale au Togo.

 

Au nom de sa population, le chef de Gapé -Wonougba, Togbui Anicet Adossi,  a remercié le gouvernement et particulièrement le  Chef de l’Etat pour le choix de son village pour le lancement du programme des cantines scolaires.

 

Selon le Préfet  de Zio, M. Séna Adossi, le choix de Gapé -Wonougba,   après le lancement des travaux de réhabilitation de  la route  Tsévié- Tabligbo ,  de la route Tsévié -Gapé Wonougba ( sur 60km) …  est un signe que  le gouvernement accorde une attention particulière à la préfecture de Zio en cette année 2014.