Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Lancement du PUDC en zone péri-urbaine / Klassou : « Le PUDC est un instrument efficace pour gagner du terrain contre la pauvreté même là où elle est le plus fortement enracinée »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

 

Il y a quelques jours le Chef de l’Etat lançait à Mandouri (préfecture de Kpendjal) le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC). Jeudi dernier, c’était le tour du Premier Ministre Sélom Klassou de procéder au lancement à Kleme-Sagabado (localité périphérique de Lomé), au même programme en zone péri-urbaine.

A cette occasion, le Premier Ministre a décliné les objectifs du PUDC et les ambitions du gouvernement en initiant ledit programme. «Après KPENDJAL, en venant aujourd’hui lancer le PUDC en zone péri-urbaine à Lomé, nous voulons exprimer haut et fort notre ferme conviction que le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) doit cibler toutes les populations marginalisées où qu’elles se trouvent sur notre territoire », a déclaré le Chef du gouvernement.

 

Le PUDC selon Sélom Klassou 

 

Le PUDC est un instrument efficace pour gagner du terrain contre la pauvreté même là où elle est le plus fortement enracinée. Il fera la différence en faisant reculer les frontières de la pauvreté et de l’extrême pauvreté grâce à la mobilisation de tous les acteurs et à la mise en œuvre des actions prioritaires identifiées par les populations elles-mêmes.

 

Dans ce contexte mondial caractérisé de plus en plus par la montée de l’extrémisme et les menaces terroristes, l’édification d’une société juste et équitable est un enjeu majeur pour la paix et la sécurité. Le PUDC représente un levier de promotion de la paix et de la stabilité sociale dans notre pays. Ce programme répond au double impératif de développement économique et social et de promotion de la sécurité, un double impératif qui exige des réponses adaptées à impact rapide sur les conditions de vie des populations. C’est prenant la mesure de la grande portée de ce programme, que le gouvernement a donc décidé de solliciter le concours du PNUD pour la conception et pour son exécution tout en veillant à capitaliser non seulement sur les expériences nationales mais aussi sur les approches testées avec succès dans notre sous région. Vu la forte qualité de notre partenariat avec le PNUD, je ne doute pas que nous saurons ensemble capitaliser sur sa forte expérience dans le domaine du développement intégré pour nous permettre d’avancer rapidement et bien dans la mise en œuvre de ce programme en vue d’un impact durable sur le bien être des populations.

 

En réponse aux besoins exprimés par les populations à la base, le gouvernement a assigné plusieurs objectifs stratégiques au PUDC, objectifs qui sont en ligne avec notre Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi et avec les Objectifs de Développement Durable.

 

Le PUDC vise d’une manière générale l’amélioration significative des conditions de vie des populations vivant dans les zones peu ou mal desservies par les infrastructures et services sociaux et économique de base. A travers ses actions prioritaires, le programme ambitionne d’accélérer la réduction des inégalités sociales au Togo par la promotion d’une croissance inclusive au niveau local et national.

 

Pour atteindre ces résultats, le programme s’inscrit dans une démarche d’efficacité et d’efficience en complétant les actions conduites par l’Etat à travers ses politiques et programmes sectoriels à travers des interventions ciblées qui constituent des réponses adaptées et intégrés aux besoins vitaux exprimés par les populations.

 

Ces interventions nous permettront d’enregistrer des progrès majeurs et rapides dans les domaines prioritaires tels que l’éducation, la santé, la protection sociale, l’accès à l’énergie, l’autonomisation économique des femmes, des jeunes et des autres groupes vulnérables, l’agriculture, l’accès à un logement décent, l’hydraulique et assainissement, les pistes rurales, et les infrastructures socio économiques.

 

L’un des atouts clés de ce programme est qu’il vise des résultats concrets qui changent le quotidien des populations.

 

Le développement de l’entreprenariat rural et local est un enjeu majeur pour l’amélioration de revenu et la création de l’emploi. C’est dans cette perspective que le programme renforcera la productivité des populations rurales en facilitant l’accès aux techniques de production et de transformation, et en amplifiant l’accès aux services financiers. Il s’agira de mieux outiller les associations communautaires ou groupements de femmes et de jeunes afin qu’elles puissent accroître de manière durable leurs revenus et mieux prendre en charge leurs besoins prioritaires.

Aucun progrès durable n’est possible pour un programme sans capacités des acteurs nationaux et locaux. En réponse à cette nécessité, le programme s’attèlera à renforcer les capacités techniques et organisationnelles des acteurs publics, privés et communautaires, impliqués dans l’offre de services sociaux et économiques au niveau national et local.

L’une des innovations de ce programme est son utilisation de la technologie. Le programme permettra de développer un système de géo localisation des infrastructures et équipements. Ce système représente un atout majeur pour une planification efficace des infrastructures communautaires et pour un suivi rigoureux des infrastructures mises en place par le programme.