Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

L’avant-projet de budget 2015 : le mieux-être des citoyens est la priorité

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Le conseil des ministres a adopté le vendredi 28 novembre, l’avant-projet de loi de finances 2015, équilibré en recettes et en dépenses à 806 193 192 000 FCFA. Les prévisions et les dépenses  accroissent et la jonction entre le SCAPE et le budget s’ accélère
 
« Les mesures nouvelles contenues dans l’avant-projet de budget permettront de mieux lutter contre la pauvreté, d’améliorer les recettes publiques, de relancer l’économie par l’investissement dans les secteurs porteurs de croissance et enfin d’améliorer les conditions de vie des populations » selon le gouvernement. 
Une hausse de 8,7 %  par rapport au budget révisé de 2014
 
Les prévisions de recettes et de dépenses au titre des comptes spéciaux du Trésor s’élèvent à 2,5 milliards de FCFA en 2015 contre 2,3 milliards en 2014, soit une hausse de 8,7%.
Les dépenses de personnel et d’ investissement augmentent.
 
Elles  vont accroitre  de 11,5% par rapport à 2014.

Les dépenses  de personnel  s’élèvent à 162,9 milliards de F CFA, soit une hausse de 13,3% par rapport à l’année 2014 due à  la conversion en points d’indice des indemnités forfaitaires des 20.000 FCFA et 30.000 FCFA, le  déplafonnement de la grille indiciaire.   

Les dépenses d’investissement  totalisent 247,6 milliards de FCFA, soit une hausse de 7,2% par rapport à 2014. Le raisons,  c’est l’augmentation des investissements dans le domaine des infrastructures routières financées sur ressources internes.
Un  budget qui cadre avec la stratégie de croissance accélérée et de la promotion de l’emploi (SCAPE).
 
Le gouvernement tente, d’ améliorer de manière concomitance,  la jonction entre le budget et le SCAPE. Le processus vise  entre autres, à accorder  des ressources suffisantes à la mise en œuvre du  SCAPE pour assurer un meilleur bien être à chaque Togolais.
 ‘Elaboré dans un contexte économique et financier mitigé marqué par une activité économique mondiale relativement fragile, il vise à poursuivre les objectifs affichés par le gouvernement dans le document de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE)’ précise le gouvernement  au sujet de l’avant projet du budget.
La SCAPE couvre la période 2013-2017. Elle comprend plusieurs axes prioritaires : le développement des secteurs à fort potentiel de croissance, le renforcement des infrastructures économiques, le développement du capital humain, la promotion de l’emploi, le renforcement de la gouvernance et la protection d’un développement participatif, équilibré et durable.