Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le nouveau bureau du Conseil Consultatif National des Enfants du Togo officiellement installé

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Le nouveau bureau du Conseil Consultatif National des Enfants du Togo (CCNE) a été officiellement installé ce mardi par le ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Mm Ekoé Dédé Ahoéfa. Composé de 20 membres, le nouveau bureau dirigé par Daniel Mouidaguete, est élu pour 2 ans. Il devra poursuivre la mission du bureau sortant dont le mandat a été marqué par un bilan fort louable , notamment le premier prix de “meilleures initiatives en matière de lutte contre les pratiques culturelle néfastes”, remporté lors du forum d’Accra qui a réuni des Conseils Consultatifs de 13 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre du 30 août au 06 septembre 20143. Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance au Togo (UNCEF-Togo), par la voix de son représentant -résident Dr. Isselmou Boukhary, a exprimé sa satisfaction “par rapport aux activités remarquables menées par les membres du CCNE” sortants.

” Vos attentes ne seront pas déçues ” a promis le nouveau président.

La mise en place du CCNE en 2011 répond à l’une des recommandations de l’étude mondiale des Nations Unies sur les violences publiées en 2006. Cette étude menée par Paulo Sergio Pinheiro a présenté un état global de la violence à l’égard des enfants dans le monde et a proposé une série de recommandations dont la mise en place d’un mécanisme favorisant la participation des enfants à la lutte contre les violences dont ils sont victimes. Ainsi en vue de garantir la participation effective des enfants à la lutte contre les violences qui leur sont faites, des initiatives telles que la mise en place dans les établissements scolaires des clubs d’enfants et des gouvernements d’enfants, ont été prises. En 2011, passant à l’échelle ces initiatives et en respect à la recommandation de l’étude susmentionnée, la liste des organisations d’enfants s’est vue élargie avec au niveau national, le CCNE . ” Le processus de mise en place et du renouvellement du CCNE et de ses démembrements au niveau régional et préfectoral au Togo, a été très participatif et marqué par des rencontres d’échange entre les différents acteurs pour la définition des mécanismes de mise en place de cette organisation et l’impulsion d’une nouvelle dynamique à son fonctionnement “, a précisé Mme Ekoé Dédé.

Actuellement les réflexions sont en cours pour doter le CCNE d’un cadre formel indispensable à son existence juridique, a assuré la ministre .

(Photo: les membres du nouveau bureau posant avec les officiels)