Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le nouveau code de la route: vivement l’entrée en vigueur!

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

L’entrée en vigueur du nouveau code de la route  prévue pour le  1er avril dernier, a été repoussée à une date ultérieure.

 

Pour   rappel,  c’est le 04 juin 2013 que l’Assemblée nationale  a adopté ce nouveau  code  en remplacement de l’ancien  devenu caduc  à cause du développement du trafic routier . C’est donc pour face à cette situation que le nouveau code a été élaboré et voté. Il comprend  30 articles  et sa mise en application  devra  permettre de limiter les cas d’accidents sur les routes togolaises.

 

En effet, le nombre de décès sur la route a augmenté de façon exponentielle ces dernières années au Togo. Selon les récentes statistiques du ministère de la Sécurité et  de la Protection civile, de 2009 à 2013,  au total 3 .0 10 personnes sont décédés  des suites  de  26. 309 accidents  de la circulation qui ont par ailleurs occasionné 37. 117 blessés. Le chiffre record enregistré pendant cette période se situe en 2012 où la route a tué  753 personnes et fait 9.589 blessés pour 8.155 accidents.

 

Le non respect du code de la route,  l’ utilisation du téléphone portable dans la circulation, la conduite en état d’ébriété, le refus de la priorité à droite, l’excès de vitesse, l’état de vétusté des véhicules, la défaillance du système de freinage… sont entre autres,  les causes  des accidents de la circulation.

 

Dans une interview qu’il a récemment accordée à notre confrère en ligne  savoirnews . net,  le ministre de la Sécurité et de la Protection civile , Colonel Yark Damehame  a tiré la sonnette d’alarme. “Les chiffres doivent nous réveiller. Il faut vraiment un sursaut  national, une prise de conscience collective. Chacun doit se dire dans son fort intérieur: les chiffres sont alarmants et qu’il faut faire quelque chose avec ou sans  la présence des forces de l’ordre“, a-t-il martelé.

 

Dans  cette situation dramatique sur les routes  du Togo , la mise en application du nouveau code de la route  serait salutaire. Vivement son entrée en vigueur!